Coronavirus : la LFP suspend les championnats de Ligue 1 et Ligue 2, les supporters de Montpellier et Nîmes réagissent

Les supporters réagissent après l'annonce de la suspension des championnats de Ligue 1 et Ligue 2. / © JEAN MICHEL MART / MAXPPP
Les supporters réagissent après l'annonce de la suspension des championnats de Ligue 1 et Ligue 2. / © JEAN MICHEL MART / MAXPPP

Après les annonces d'Emmanuel Macron, la Ligue Professionnelle de Football a pris la décision ce vendredi 13 mars de suspendre tous les matches des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu'à nouvel ordre. Une mesure frustrante mais comprise par les supporters de la région.

Par Léa Bouquet

C'est un vrai vendredi 13 pour les supporters de football. Le Conseil d'Administration de la Ligue Professionnelle de Football (LFP) a décidé de suspendre ce vendredi 13 mars tous les matches des championnats de Ligue 1 Conforama et de Domino's Ligue 2 jusqu'à nouvel ordre. Cette décision prend effet immédiatement. 
Cette mesure fait suite aux annonces d'Emmanuel Macron, ce jeudi 12 mars : celles-ci ont pour but de lutter contre l'épidémie de coronavirus en France, et donc de limiter les contacts entre les individus pour protéger les personnes les plus vulnérables. 
Une réunion est programmée par l’UEFA le 17 mars prochain. Le Conseil d’Administration de la LFP se réunira dans la foulée.
 

Le match MHSC/OM annulé ce 14 mars

La rencontre entre le MHSC et l'OM devait se tenir à huis-clos ce samedi 14 mars pour empêcher la propagation du coronavirus : elle sera finalement suspendue. Les ultras de Montpellier avaient appelé le mercredi 11 mars à une mobilisation devant le stade de la Mosson, pour encourager leurs champions. 

Joint par téléphone, Paul, fan du MHSC, possède un abonnement au stade et gère la page Facebook "100% MHSC". Il a été déçu d'apprendre la suspension des matches de la Ligue 1, et en particulier celle de la rencontre MHSC/OM.

On a pris 5 buts contre Rennes dimanche dernier, du coup on voulait remettre les pendules à l'heure contre Marseille ce week-end !

Malgré sa frustration, le supporter comprend très bien cette mesure préventive : "C'est normal et dans tous les cas, ça aurait été frustrant et peu intéressant que les matches se tiennent à huis-clos." Il redoute en revanche que les joueurs perdent en condition physique et espère qu'ils reviendront en pleine forme pour la reprise du championnat.

La décision de la LFP aura a priori également un impact sur d'autres matches de la saison pour Montpellier : 
- Nice-Montpellier, le samedi 21 mars
- Montpellier-Lille, le samedi 4 avril
- Nîmes-Montpellier, le week-end du 11 avril 

Contacté également, le MHSC ne souhaite pas réagir pour le moment et préfère se concentrer sur l'organisation.
 

"C'est la meilleure des solutions, le championnat aurait été faussé"

Du côté de Nîmes, on prend aussi cette mesure avec beaucoup de philosophie.

C'est la meilleure des solutions, concède Cyril Rouvre des Nemausus Nîmes. Le championnat aurait été faussé si tous les matches s'étaient tenus à huit-clos. Si cette décision a été prise, c'est que ce virus présente un danger. Il y a de la frustration bien sûr, car nous n'allons pas vivre le foot jusqu'à nouvel ordre mais c'est vraiment mieux pour tout le monde.

Le match qui devait opposer Nîmes à Nantes ce 14 mars est également annulé. D'autres rencontres pourraient a priori être concernées.
- Nîmes-Bordeaux, le samedi 21 mars
- Nîmes-Montpellier, le week-end du 11 avril 

Sur le même sujet

Les + Lus