Confinement : couvre-feu, télétravail, commerces et écoles fermés, les restrictions pour les quatre semaines à venir

Comme partout en France, la situation sanitaire liée à la propagation du Covid-19 se dégrade en Occitanie. Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce soir de nouvelles restrictions.

Mercredi 31 mars 2021, le président de la République Emmanuel Macron a demandé "un effort supplémentaire" aux Français et a annoncé de nouvelles restrictions pour l'ensemble des régions de France.
Mercredi 31 mars 2021, le président de la République Emmanuel Macron a demandé "un effort supplémentaire" aux Français et a annoncé de nouvelles restrictions pour l'ensemble des régions de France. © FTV

Mercredi 31 mars, le président de la République Emmanuel Macron a demandé "un effort supplémentaire" aux Français et a annoncé de nouvelles restrictions pour l'ensemble des régions. 

"La  situation épidémique continue à se dégrader rapidement en Occitanie", indique l'Agence Régionale de la Santé dans son dernier bulletin diffusé mardi 30 mars, en soirée. "Pour éviter de démultiplier les cas les plus graves dans nos établissements hospitaliers, chacun est appelé à une responsabilité individuelle forte : plus que jamais respecter les geste barrières et limiter les interactions sociales, pour se protéger et protéger les autres !"

2149 cas positifs au covid en moyenne chaque jour

L'Occitanie comptabilise 2149 cas positifs au covid en moyenne chaque jour. Et ce nombre ne cesse d'augmenter depuis le 12 mars. Il n'avait pas été aussi élevé depuis le 13 novembre, au plus fort de la 2ème vague. "Chaque jour, on prend 10 à 15 points," indique par exemple le Préfet de l'Hérault, Jacques Witcowski qui a dû rappeler ce matin: "on meurt tous les jours du Covid-19 dans l'Hérault, il ne faut pas l'oublier". Dans la région, 3572 personnes sont mortes du covid en établissements de santé. 

Le flux des admissions à l’hôpital a augmenté de 22% au cours des 7 derniers jours. La situation reste encore stable en soins critiques, mais le niveau d’activité est toujours élevé : à ce jour, 630 lits sont ouverts en réanimation en Occitanie, 87% sont occupés dont 46% par des patients Covid.

Situation la plus dégradée dans le Gard, l'Hérault et la Lozère

La circulation du variant britannique (80% des cas) s’intensifie et démultiplie le nombre de cas dans la plupart de nos territoires, notamment à l’Est de la région et dans les plus grandes agglomérations. La situation la plus dégradée se trouve dans le Gard (Taux d'incidence: 404), suivi par la Lozère (364) et l'Hérault (327).

"Dans nos établissements hospitaliers, l’impact de cette dégradation va probablement se faire sentir plus fortement au fil des prochaines semaines," prévient l'ARS. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement vaccins - covid-19