Covid : "Des indicateurs enfin en baisse en Occitanie", le Gers département au plus faible taux d'incidence de France

Le dernier bilan covid de l'ARS (agence régionale de santé) Occitanie, en date du mardi 4 mai 2021, est encourageant : la tendance à la baisse des hospitalisations semble se confirmer. Une diminution progressive à prendre avec prudence car l'activité reste forte dans les hôpitaux.

Une chambre du service réanimation de la clinique Pasteur, à Toulouse.
Une chambre du service réanimation de la clinique Pasteur, à Toulouse. © J-P Duntze/FTV

Ainsi, la tendance nationale de baisse des hospitalisations liées au Covid se confirme dans la région Occitanie. C'est en tout cas le constat dressé par l'agence régionale de santé Occitanie, dans son dernier bulletin d'information sur la crise sanitaire, bulletin publié mardi 4 mai 2021.

"Des indicateurs enfin en baisse"

En Occitanie, 1 726 personnes sont actuellement hospitalisées pour cause de Covid, dont 362 en services de réanimations et soins critiques. C'est, respectivement, 64 et 16 personnes de moins qu'au bilan précédent, soit le 29 avril dernier. 

"De jour en jour, la tendance à la baisse semble enfin se confirmer pour la plupart des indicateurs épidémiques en Occitanie", écrit l'ARS (agence régionale de santé). "Cette décrue progressive est observée à la fois sur la positivité des tests et sur les récents indicateurs d'activité en milieu hospitalier ces derniers jours".

Pour l'ARS Occitanie, cette évolution positive est la conséquence logique des mesures de confinement mises en oeuvre depuis quatre semaines. 

La tendance à la baisse se confirme mais elle incite encore à la prudence : à l'hôpital, les niveaux d'activité restent encore très forts pour nos équipes soignantes. Les flux de patients hospitalisés sont moins importants mais cette diminution reste très progressive au fil des jours.

ARS Occitanie

Dans le détail, c'est le département de l'Hérault qui compte aujourd'hui le plus grand nombre d'hospitalisations (365 dont 93 en réanimation et soins critiques), suivi de la Haute-Garonne (326 dont 93 en réanimation et soins critiques). 

Département par département

Le Gers, le département au plus faible taux d'incidence à ce jour

Cela n'a pas toujours été le cas, on se souvient d'un classement en orange pour le département gersois, le seul d'Occitanie, il y a tout juste un an, mais aujourd'hui, le Gers fait partie des quatre départements français, avec le Finistère, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, qui présentent le plus faible taux d'incidence : avec un taux d'incidence à 50, 52, le Gers était même le plus faible de France au 29 avril 2021. Il est aujourd'hui de 58.

Sur le front de la vaccination

Toujours selon l'agence régionale de santé, la vaccination connaît une forte progression en Occitanie. 2,2 millions de doses y ont déjà été administrées.

1,6 million de personnes ont reçu une première injection :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19