Covid : Toulouse et Montpellier passent en zone rouge alerte renforcée, fermeture des bars à 22 heures au plus tard

Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé ce mercredi soir de nouvelles mesures pour faire face à l'épidémie de Coronavirus. Toulouse et Montpellier passent en zone d'alerte renforcée. A partir de lundi, les bars ne pourront pas rester ouverts au delà de 22 heures.

Le masque, un symbole à lui tout seul de la crise sanitaire.
Le masque, un symbole à lui tout seul de la crise sanitaire. © R.Herrisé/FTV
Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé ce mercredi soir de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. Toulouse et Montpellier passent en zone d'alerte renforcée comme d'autres métropoles où le virus circule activement. Cela signifie notamment que les bars ne pourront pas rester ouverts au delà de 22 heures a précisé le ministre.

3 nouvelles zones d'alerte

Olivier Véran avait pris soin en préambule d'expliquer l'importance de l’approche territoriale dans la lutte contre l’épidémie.
"Le virus ne circule pas partout de la même manière, a-t-il dit (...) on peut prendre des mesures adaptées en fonction de chaque situation (...) les mesures sont parfois différentes mais cohérentes."
Il a expliqué que la circulation du virus est forte dans les métropoles où se concentre une grande partie de la population.
Une nouvelle classification pour les métropoles fait donc son apparition dans les départements classés rouge :

Toulouse et Montpellier en zone d'alerte renforcée

Toulouse et Montpellier se trouvent désormais en zone d'alerte renforcée tout comme Lille, Lyon, Saint-Etienne, Rennes, Bordeaux, Grenoble, Nice, Rouen et Paris. 
Dans ces zones, à compter de samedi la jauge des rassemblements est abaissée à 1 000 personnes (ce qui était déjà le cas à Toulouse depuis le 21 septembre), les réunions de plus de 10 personnes sur la voie publique sont interdites. A compter de lundi les bars devront fermer à 22 heures au plus tard.

"Ces mesures vont faire l’objet d’une concertation pour notre objectif commun : la lutte contre le virus", a précisé le ministre. "Dans ces métropoles a également indiqué Olivier Veran, le télétravail doit être favorisé et développé très fortement et il faut limiter les rassemblements privés. Aux personnes âgées je demande la plus grande vigilance. Si vous êtes isolés il faut contacter votre mairie ; un numéro a également été mis en place par la croix rouge".


Par ailleurs les départements de la Lozère, des Hautes-Pyrénées et de l'Ariège sont désormais en zone rouge. A l'exception du Lot tous les départements de la région Occitanie sont concernés.
 

Au total ce sont 69 départements français qui sont dans ces zones de circulation active du virus.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société