EN IMAGES. Les conséquences de la crue des cours d'eau de l'Aveyron, du Gers, du Tarn, et du Lot

Météo France a placé, lundi 1er février, 25 départements en vigilance orange et crues. 7 sont situés en Occitanie : la Haute-Garonne, le Gers, les Hautes-Pyrénées, le Lot, le Tarn-et-Garonne, l'Aveyron et le Tarn, entre 6h et 20h. Voici en images les premières conséquences pour ces départements.

L'Aveyron atteint ce lundi 1er décembre, en début de soirée, à Villefranche-de-Rouergue 2mètres 40.
L'Aveyron atteint ce lundi 1er décembre, en début de soirée, à Villefranche-de-Rouergue 2mètres 40. © Clément Alet - FTV

La Haute-Garonne, le Gers, les Hautes-Pyrénées, le Lot, le Tarn-et-Garonne, l'Aveyron et le Tarn sont placés en vigilance orange par Météo France ce lundi. En raison de la montée des cours d'eau, l'alerte est prolongée jusqu'au mardi 2 février 16h sur l'ensemble des départements.

L'épisode pluvieux nécessite une vigilance particulière car les sols sont le plus souvent détrempés voire saturés. Dans la plupart des départements, les précipitations n'ont pas cessé dans la nuit, ce qui renforce ce phénomène.

L'Aveyron

L'Aveyron est particulièrement touché. Les rivières ne cessent de gonfler entrainant d'importantes perturbations sur l'ensemble du département. 

En début de soirée, la machinerie de la piscine municipale de Villefranche-de-Rouergue sous 40 centimètres d eau, les pompiers évacuant ce qu'ils peuvent.

La machinerie de la piscine de Villefranche-de-Rouergue sous l'eau.
La machinerie de la piscine de Villefranche-de-Rouergue sous l'eau. © Clément Alet

 

Plus tôt dans la journée, à Aubin (12), c'est la chaussée sous la voie de chemin de fer qui s'est effondré, interrompant le trafic des trains.

La chaussée sous la voie de chemin de fer (en haut à gauche) s'est effondrée à Aubin (Aveyron).
La chaussée sous la voie de chemin de fer (en haut à gauche) s'est effondrée à Aubin (Aveyron). © Clément Alet - FTV

La circulation sur la route départementale Rd 840 a elle été interrompue entre Rodez et Figeac, en raison de la crue du Lot.

Le Lot a débordé au niveau de la commune de Laroque Bouillac (Aveyron).
Le Lot a débordé au niveau de la commune de Laroque Bouillac (Aveyron). © Clément Alet - FTV

Plusieurs axes sont coupées à la circulation sur les secteurs d’ Entraygues-sur-Truyère, Saint Hipollyte, Soulages, Decazeville, Capdenac, Monteils, Privezac, Anglars, Le Truel, Laissac et Séverac l’Église.

Le Viaur voit également son niveau monté dangereusement au point où le barrage du Lac de Pont de Salars (12) est en train de déborder comme le montre cette photo :

Le barrage du Lac de Pont de Salars, Pont-de-Salars (12) est en train de déborder.
Le barrage du Lac de Pont de Salars, Pont-de-Salars (12) est en train de déborder. © FTV

A Villefranche-de-Rouergue, le quartier du quai longeant l'Aveyron, côté rive gauche, a été évacué. Une dizaine de personnes ont trouvé refuge chez des amis. Une habitant a été relogé à l'hôtel. Le niveau de la rivière devrait atteindre 2 mètres 70 dans le courant de la nuit.

Le Gers

La ville basse de Mauvezin (Gers) est ainsi inondée pour la 2e fois en un mois (3,17 m le 1er février 2021 ; 3,24 m le 29 décembre 2020) comme le montre ces images de Marie Martin de France 3 Occitanie. Une dizaine d’habitants ont été relogés dans des gîtes du village.

Le Tarn

Le département du Tarn n'est pas épargné. Placé en alerte orange crues sur les tronçons Agout-Thoré, le niveau des rivières ne cesse de monter.

En début de soirée, les opérations de secours se concentrent actuellement sur le Cérou. Comme ici au village de Monestiés (Tarn) (première photo) et à Carmaux (Tarn).

Dans le Tarn, le Cérou a quitté son lit en début de soirée, comme ici à Monestié.
Dans le Tarn, le Cérou a quitté son lit en début de soirée, comme ici à Monestié. © Robin Doreau - FTV
L’avenue du Roucan, à Carmaux, est immergée par les eaux du Cérou.
L’avenue du Roucan, à Carmaux, est immergée par les eaux du Cérou. © Robin Doreau - FTV

A 19h00, les sapeurs-pompiers du Tarn ont réalisé plusieurs opérations de secours en lien avec les intempéries.
L’action rapide des secours a permis le sauvetage : d'un homme piégé dans sa voiture à Saint Marcel-Campes, d'un homme et un animal également piégés dans une voiture à Carmaux, d'une femme et sa fille, piégées dans leur voiture à Cordes. Enfin quatre personnes ont été mises en sécurité suite à l’inondation de leur habitation commune de Salles-sur-Cérou.

Météo France estime que dans de nombreux départements dont l'Aveyron, les cumuls dépassent souvent de 30% les cumuls moyens pour le mois de janvier.

La région Occitanie est particulièrement touchée par ces risques de crues.
La région Occitanie est particulièrement touchée par ces risques de crues. © Capture d'écran - FTV

Elle met en garde car les cumuls importants de précipitation sur de courtes durées, peuvent, localement, provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et fossés, des débordements des réseaux d'assainissement. Des coupures d'électricité peuvent intervenir ainsi que des perturbations du réseau ferroviaire.

Le Lot

Les précipitations continuent et les cours d'eau débordent entraînant des inondations sur plusieurs routes départementales.

Plusieurs routes sont actuellement interdites d'accés aux véhicules. Il s'agit des RD 18, RD 21, RD 48 et RD 93 dans la vallée du Célé, de la RD 255 à Lanzac, de la RD 43 entre Floirac et Carennac (un éboulement est survenu la nuit dernière) et de RD 67 entre le Cluzel et Labastide-Marnhac (un mur privé s’est effondré vendredi 29 janvier).

Par ailleurs, le pont Gambetta à Figeac devrait être fermé en début d’après-midi. Déviation par le pont du Pin. La RD 13 (les quais) dans Figeac a été fermée par la Ville.

Plusieurs petits éboulements se sont produits génants localement la circulation. D’autres chaussées sont sous surveillance comme par exemple la RD 14 dans la traverse de Prudhomat, ou à Port de Gagnac où le Mamoul et la Cère sont à la limite d’un débordement.

Dans les Pyrénées

Les Pyrénées sont également concernées. En raison de ces mauvaises conditions météo, le risque d'avalanche est fort comme l'indique cette publication de Météo Pyrénées :

Certains comportements sont à proscrire, rappelle le service public : s'éloigner des cours d'eau et des points bas, rejoindre un point haut ou s'abriter à l'étage, ne pas descendre dans les sous-sols, ne pas s'engager sur une route immergée, même partiellement, éviter de se déplacer, se tenir informé et surveiller la montée des eaux.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries