Alès : un magnifique toro de Cuillé vainqueur de la corrida-concours

Penedor dans la cape de Domingo López Chaves. Alès, 27 mai 2017 / © Laurent Deloye (https://www.corridafrance.fr)
Penedor dans la cape de Domingo López Chaves. Alès, 27 mai 2017 / © Laurent Deloye (https://www.corridafrance.fr)

En dépit d'un maigre bilan comptable, la corrida-concours organisé samedi 27 mai à Alès a tenu en haleine le public. Un grand toro, Penedor n° 7 de Cuillé, a dominé l'après-midi.

Par Joël Jacobi

Impossible de rendre meilleur hommage au défunt Philippe Cuillé, organisateur des corridas alésiennes. C'est un de ses toros, Penedor, qui a gagné en toute légitimité la corrida concours. Son rival le plus direct, Koni de Blohorn, a brillé à la pique, mais n'a pas tenu la distance au troisième tiers.
Les trois toreros du jour ont parfaitement joué le jeu… dans la limite de leurs moyens et de leur expérience.

Domingo López Chaves, 40 ans, n'a pas la réputation de donner dans le raffinement et autres joliesses. Mais c'est un technicien aguerri. Il ne s'est pas frotté longtemps au Concha y Sierra, mais n'a pas laissé passer le Cuillé.
Michelito a mis du temps à trouver le rythme du Blohorn et s'est imposé au mastodonte de Pagès-Mailahan. Mais l'épée n'a pas fonctionné hier à Alès.
Pas d'épée non plus pour Juan Leal. Et pas de toros! Le Jalabert était invalide et le Camino de Santiago n'avait "pas une passe".


Alès, 27 mai 2017

Samedi 27 mai
Alès, Arènes du Tempéras
Corrida-concours
Toros de Concha y Sierra (Escobero : robe magnifique, belle allure et pauvre jeu), Blohorn (Koni : brave, très armé, mais n'a pas duré), Jalabert (Sevillano : brave, mais handicapé par la perte successive des sabots des pattes avant), Cuillé (Penedor : excellent dans les trois tiers, récompensé d'une vuelta posthume et remportant le prix sans discussion), Pagès-Mailhan (Aguariteo : lourd, mais mobile et docile) et Camino de Santiago (Tafallero : d'allure plus juvénile que les précédents, mais pénible)

Domingo López Chaves : silence et une oreille
Michelito : silence et silence
Juan Leal : silence et silence (un avis)

Temps chaud. Entrée : 2/3

Le compte-rendu détaillé est à lire sur le site de Corrida France.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus