• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Au Vigan, on apprend à déguster le pélardon, ce fromage de chèvre au goût si particulier

Le pélardon se déguste crémeux ou sec - mai 2019 / © France 3 LR - JM.Escafre
Le pélardon se déguste crémeux ou sec - mai 2019 / © France 3 LR - JM.Escafre

Ce dimanche, au Vigan, dans le Gard, une foire était organisée en l'honneur du pélardon, un fromage de chèvre au goût particulier et différent selon chaque exploitation. Notre équipe de journalistes a essayé de comprendre ce qui rendait ce fromage si particulier. 

Par Joane Mériot

Les apparences du fromage de chèvre


Une croûte blanche, jaune pâle ou encore bleutée, d’apparence le pélardon a tout du fromage de chèvre, et pourtant il en est bien différent. D’abord c’est un fromage fabriqué seulement dans le sud de la France, dans la région du Languedoc, l’aire géographique de l’AOC pélardon s’étend ainsi sur le Gard, l’Hérault, la Lozère, l’Aude mais aussi le Tarn. Mais surtout, ce fromage nécessite au minimum 11 jours d'affinage.

Au Vigan, ce dimanche, parce que le printemps est la meilleure saison pour déguster ce petit fromage de chèvre, une foire était organisée. Près de 10 producteurs étaient présents pour faire saliver les centaines d’amateurs de fromages.

Notre équipe de journalistes est allée à leur rencontre, voici leur reportage : 
 

 

Un cahier des charges bien précis


Et si ce fromage est si spécial, c’est aussi parce qu’il respecte un cahier des charges bien précis. Par exemple, un nombre de jours minimum de sortie des animaux. 210 jours par an si l'élevage est situé à moins de 800 m d'altitude et 180 jours par an si l'élevage est situé à une altitude supérieure. Et ce sont ces règles qui font que les pélardons auront un goût différent selon les éleveurs :


Nous avons une palette de goût qui varie de ferme en ferme puisqu’elles ne mangent pas exactement la même chose, sur une ferme elles vont manger plus d’herbe, sur une autre plus du chêne vert, et c’est ça qui apporte quelque chose de très intéressant dans le goût du pélardon, nous dit Sébastien, producteur de pélardon. 

Et ça se déguste comment, le pélardon ?


Nous avons rencontré Cécile Podeur, elle a animé un stand dégustation sur la foire, et elle nous a confié comment il fallait manger ce fameux fromage pour le rendre encore meilleur :

Il faut prendre son temps, bien le mastiquer et alors là on sent bien, il y a la pâte très fine, ensuite une sous croûte, très crémeuse, très onctueuse avec beaucoup de goût, d’arôme


Et la période idéale pour le déguster, c’est entre avril et novembre !   

 

Sur le même sujet

Hérault : les Gilets jaunes à la plage et une banderole anti-LBD dans le ciel entre Palavas et La Grande-Motte

Les + Lus