A Nîmes, 3 voitures dont 2 en fuite roulent sur un homme de 67 ans, la victime hospitalisée entre la vie et la mort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Le pronostic vital d'un piéton de 67 ans est engagé après qu'il a été percuté par trois voitures mercredi soir, route d'Avignon à Nîmes. Les deux premiers automobilistes ont pris la fuite, le troisième, choqué, a dû être hospitalisé.

Un homme de 67 ans est toujours entre la vie et la mort ce jeudi matin après avoir été percuté par trois voitures la veille au soir, entre 19 heures et 20 heures, route d'Avignon à Nîmes (Gard). Les deux premiers automobilistes sont en fuite, le troisième est en état de choc et a dû être hospitalisé.

Fractures aux jambes et trauma crânien

En arrêt cardio respiratoire à l'arrivée des sapeurs-pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 30), le piéton a pu être réanimé et évacué vers le centre hospitalier de Nîmes. Il souffre d'importantes fractures aux jambes et d'un grave trauma crânien. Son pronostic vital reste engagé.

Il ramasse son rétroviseur et repart

Selon des sources proches de l'enquête, le premier véhicule qui a percuté le piéton en a perdu son rétroviseur. Le conducteur se serait arrêté pour ramasser son bien avant de repartir. Une seconde voiture aurait ensuite roulé sur le corps du sexagénaire, puis une troisième. Cette dernière est la seule à s'être arrêtée. 

Le dernier chauffeur, extrêmement choqué, a pu livrer des premiers éléments qui restent à vérifier. Extrêmement choqué, il devrait être réentendu pour que ses déclarations puissent être confirmées.

Zone mal éclairée limitée à 90 km/h

L'accident s'est produit route d'Avignon, entre le rond-point de la salle de spectacle nîmoise Paloma et celui donnant accès à la bretelle "Nîmes est" de l'autoroute A9, dans une portion limitée à 90 kilomètres/heure dotée d'un séparateur central. La victime aurait voulu traverser alors qu'il faisait déjà nuit sur cet itinéraire faiblement éclairé.

L'endroit est proche de la zone de travaux de la future ligne T2 du trambus, dont le terminus se situe devant Paloma. En l'absence de caméra de surveillance à l'endroit de l'impact, l'enquête de proximité commence pour tenter de trouver d'éventuels témoins.