• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aigues-Mortes : les fêtes votives maintenues le week-end prochain

La Préfecture du Gard a décidé de maintenir les fêtes votives d'Aigues-Mortes du week-end prochain.
La Préfecture du Gard a décidé de maintenir les fêtes votives d'Aigues-Mortes du week-end prochain.

La Préfecture du Gard a décidé de maintenir les fêtes votives d'Aigues-Mortes du week-end prochain. Et ce malgré les deux accidents (une femme morte percutée par un taureau et une voiture de fête qui a fait une embardée avec une vingtaine de passagers). Mais la sécurité sera renforcée. 

Par Olivier Le Creurer

Suite aux dramatiques accidents survenus ce week-end lors de la fête votive d’Aigues-Mortes, une réunion d’urgence, présidée par Pierre Maumejean, maire d’Aigues-Mortes, était organisée en fin d'après-midi avec la municipalité (élus et police municipale), la gendarmerie nationale, le médecin urgentiste chargé du dispositif des secours médicaux et les services de la préfecture.
 
Interdiction de voitures de fête par le directeur de cabinet du préfet du Gard
Thierry Dousset, directeur de cabinet de la Préfecture du Gard: "les voitures de fêtes sont interdites." - S. Banus et C. Agullo

 

Interdiction des voitures de fêtes


Décision principale : les fêtes sont maintenues le week-end prochain. Mais la circulation des voitures de fêtes est interdite. "Il faut que ça cesse. Il ne faut plus que ces voitures circulent," insiste Thierry Dousset, directeur de cabinet du Préfet du Gard. L'heure de fermeture de bars et des bodegas est avancé d'une heure (une heure pour les bars et 2 heures pour les bodegas). 
 
Le maire d'Aigues-Mortes: "les fêtes votives se poursuivent"
Pierre Mauméjan, maire d’Aigues-Mortes  - S. Banus et C. Agullo


Ce dimanche aux alentours de 17h50, rue de la République à Aigues-Mortes, une voiture de fête s'est retournée avec 20 personnes à son bord en pleine fête votive. Il s’agit d’un accident qui a fait 13 blessés. Ce lundi soir, sept sont encore hospitalisés et deux sont grièvement blessées. L'état de l'un d'entre eux a empiré dans la journée, et est jugé inquiétant par les médecins. 
 

Gardes à vue prolongées


La conductrice du véhicule était ivre et sous l'emprise de stupéfiants. Elle était depuis ce matin en garde à vue tout comme son ami le propriétaire du véhicule. Une garde à vue prolongée en début d'après-midi par le parquet contre les deux jeunes gens poursuivis pour blessures involontaires par conducteur avec deux circonstances aggravantes "sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants", ajoute Patrick Bottero, vice-procureur à Nîmes.

Le couple sera fixé sur son sort demain en début d'après-midi. La conductrice risque jusqu'à sept ans d'emprisonnement.
 


Tuée par un taureau

Samedi soir, les taureaux étaient en train de rentrer un par un au pré lorsque l’un d’eux a sauté par-dessus la barricade et a percuté une femme. Elle a été projetée en l’air et est retombée sur la tête. Elle est décédée. Selon le maire d’Aigues-Mortes, la victime et son mari ont été alertés à plusieurs reprises sur la dangerosité de se trouver hors des gradins pendant une abrivade.

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus