Coronavirus : à Nîmes, la maison de retraite et le centre de long séjour Serre-Cavalier sous haute surveillance

L'établissement Serre-Cavalier de Nîmes, qui dépend du CHU, enregistre un nombre de décès et de malades du Covid-19 plutôt élevé. Il faut dire qu'il accueille plus de 500 résidents et patients entre l'Ehpad et le centre de long séjour. Une concentration de personnes vulnérables qui préoccupe l'ARS.

Nîmes - le centre de gérontologie Serre-Cavalier du CHU Carémeau - mai 2020.
Nîmes - le centre de gérontologie Serre-Cavalier du CHU Carémeau - mai 2020. © F3 LR

Le Gard compte 61 décès du Covid-19, au 1er mai, pour 401 morts en Occitanie. Et le département est classé vert sur la carte de France qui servira au déconfinement progressif à partir du 11 mai, malgré 132 hospitalisations en cours, dont 28 en réanimation.

Mais un site retient l'attention de l'ARS Occitanie, l'établissement Serre-Cavalier de Nîmes.
 

Ce complexe de santé est le plus grand pôle gérontologique du Gard. Il héberge environ 510 personnes entre une maison de retraite et un centre de long séjour, dans plusieurs bâtiments.
Rien que dans cet établissement, 15 décès depuis le début de la crise sanitaire seraient dus au Covid-19 et une quinzaine d'autres pourrait y être liée.
Sans compter, plus de 100 patients, résidents et personnels soignants, positifs au Coronavirus. Les malades de Serre-Cavalier ont été regroupés et isolés dans un même bâtiment.
 
Pour l'ARS Occitanie, la préfecture du Gard et le CHU de Nîmes, dont dépend l'établissement, il faut endiguer rapidement l'évolution de l'épidémie et comprendre les causes d'une telle propagation locale. Des mesures de sécurité auraient déjà été prises depuis plus d'une semaine.

Une conférence de presse aura lieu lundi à 14h pour faire le point sur la situation sanitaire de cet établissement de santé nîmois.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société retraites économie décès faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter