Gard : face au risque d'incendie élevé, la préfecture augmente son dispositif de prévention dans les massifs forestiers

L'an dernier, les incendies ont ravagé 1 500 hectares de végétation dans le Gard au cours de l'été. En cause : les fortes chaleurs, mais pas seulement, certains comportements à risque. Pour prévenir et limiter ces incendies, pompiers et gardes forestiers patrouillent dans les massifs forestiers. 

Les départs de feu sont intensifiés par la canicule.
Les départs de feu sont intensifiés par la canicule. © France 3 LR
Ce week-end, le thermomètre explose partout en France. Ce samedi, neuf départements sont en alerte rouge canicule et 53 en vigilance orange. 

En 2019, 1 500 hectares ravagés dans le Gard

Avec les fortes chaleurs, le risque de feux de forêts est élevé. Chaque année, en Occitanie, près de 12 000 hectares de forêts partent en fumée. L'an dernier, le département du Gard a fortement été impacté, au total plus de 1 500 hectares de végétation ont été ravagés. Alors, cette année, le Gard redouble de vigilance. 
 
Un important dispositif de surveillance des massifs forestiers a été déployé. Pompiers et forestiers traquent tout départ de feu et les comportements à risque des visiteurs. 

On est là pour faire la surveillance des feux de forêt, on patrouille sur un îlot défini. On intervient sur les feux naissants, pour arriver, vraiment, le plus rapidement possible et essayer de contenir le feu avant l'arrivée des pompiers.

Paul Dalles, patrouilleur de la Défense des Forêts Contre I'Incendie

En prévention, 23 véhicules sont positionnés tous les jours dans les forêts du Gard. Leur mission : tenter d'éviter des sinistres. Les engins déployés peuvent libérer 600 litres d'eau.

Un feu sur deux lié à l'imprudence

Selon la préfecture, un feu sur deux serait la conséquence d'une imprudence. Face à cette réalité, l'Occitanie lance une campagne de prévention à l'attention de tous, afin de rappeler les bons gestes à adopter.

 

Le plus important : pas de cigarettes dans les milieux boisés. Le second point important : pas de feu, de barbecue, de brûlage de déchets. 

Cyrille Angrand, Chef de service environnement forêt à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard

Une carte a également été mise en ligne sur le site de la préfecture du Gard pour rappeler les restrictions dans certaines zones où le risque est conséquent. 
 
© Préfecture du Gard

Partout dans le Gard, l'emploi de feu est strictement interdit entre le 15 juin et le 15 septembre. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers météo canicule feux de forêt forêt nature pompiers