Ils faisaient pousser du cannabis dans leur jardin, un couple interpellé à Manduel dans le Gard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Deshayes

Les gendarmes de Marguerites ont interpellé fin septembre un couple qui cultivait des plants de cannabis sur un terrain près de Manduel dans le Gard. L'homme et la femme seront prochainement présentés à la Justice

C'est à l'occasion d'une patrouille la semaine dernière que les gendarmes de la brigade de Marguerites ont flairé le pot aux roses. Ou plutôt les plants de cannabis dans le jardin. Les militaires ont repéré des plantations suspectes sur un terrain à proximité de Manduel dans le Gard.

Après une rapide enquête et appuyés par le Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Nîmes, les gendarmes investissent les lieux. Sur place, ils confirment leur intuition et découvrent une dizaine de pieds prêts à être récoltés ainsi que du matériel de conditionnement.

Placé en garde-à-vue, le couple de propriétaires devra bientôt s’expliquer devant la Justice. "Avoir la « main verte » est une qualité, nous rappelons cependant que la culture du cannabis demeure interdite et sévèrement réprimée", expliquent non sans humour les gendarmes sur leur compte Facebook.

Jusqu'à 20 ans de prison et 7,5 millions d'euros d'amende

Cultiver du cannabis chez soi est en effet interdit et sanctionné, au même titre que sa revente ou sa consommation. Selon l'article 222-35 du code pénal, la production illicite de cannabis, y compris pour un usage strictement personnel, fait encourir en théorie à son auteur une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison et 7,5 millions d'euros d'amende.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité