Incendie à Aubais : "On a couru au milieu du brasier pour sauver notre peau", les pompiers blessés témoignent

Publié le Mis à jour le

Dimanche 31 juillet 2022, un incendie a ravagé 360 hectares à Aubais, dans le Gard. Quatre pompiers ont été blessés. Désormais hors de danger, ils témoignent.

Parmi les 670 sapeurs pompiers en intervention sur l'incendie d'Aubais ce dimanche 31 juillet, quatre d'entre eux ont eu très peur.

Ils étaient en train de protéger une habitation quand les flammes se sont soudain retournées contre eux.

L'adjudant Philippe Gruel, pompier de la caserne de Vauvert, était au volant du camion-citerne : "Il y avait de grosses torchères sur les arbres, à l'intérieur du camion il faisait très chaud. Je leur ai dit :  "je brûle, je brûle" et on a pris la décision de sortir en courant."

Un grand-brûlé et trois blessés

Philippe Gruel a été brûlé au visage et aux mains. Evacué par hélicoptère, il a été pris en charge dans le service des grands brûlés de l'hôpital Lapeyronie de Montpellier.

Ca va très vite, j'ai pensé à la mort et je pense que mes amis aussi. On a couru au milieu du brasier pour sauver notre peau. C'est une fois arrivés au bout de la route qu'on a enfin pu respirer.

Philippe Gruel, adjudant SDIS 30.

Ses collègues ont été légèrement brûlés et ont pu regagner leur domicile en début de semaine. Aucun pronostic vital n'a été engagé mais la frayeur a été importante pour ces soldats du feu. Ils reprendront toutefois leur activité une fois les blessures guéries.

Le camion-citerne dans lequel ils se trouvaient est quant à lui en cours d'expertise pour en savoir davantage sur l'incident.