Le bouc d’Allègre-les-Fumades sauvé par la mobilisation des internautes sur Facebook

Publié le

Un vieux bouc installé depuis longtemps sur les collines d’Allègre-les-Fumades dans le Gard était menacé de placement après avoir été accusé d’avoir bousculé un randonneur. Le conseil municipal de la commune a finalement décidé de laisser vivre l’animal dans ses collines.

Le bouc sauvage d’Allègre-les-Fumades pourra finir sa vie dans ses collines ! Le conseil municipal de la commune a finalement tranché en faveur de l’animal.

Menacé de placement pour avoir bousculé un randonneur

L’animal était depuis plusieurs semaines menacé d’être placé (ou abattu) après qu’un groupe de randonneurs s’en soit plaint à la gendarmerie. L’un d’entre eux avait été bousculé par l’animal. 

La mairie, légalement responsable en cas d’accident, avait posé un panneau appelant à la vigilance en attendant “une solution de placement”

Sauvé par une mobilisation sur Facebook

Immédiatement, un habitant du village voisin a lancé un appel à la mobilisation pour sauver le caprin. Un post partagé par 1 400 personnes. La mairie aurait reçu 240 courriels de soutien au bouc.

La maire d’Allègre-les-Fumades qui n’était pas favorable au placement de l’animal a voté avec son conseil municipal le maintien du bouc à l’état sauvage.

L'animal pourra donc finir ses jours paisiblement là où il a toujours vécu. Des pancartes seront installées pour inviter les randonneurs à rester sur leurs gardes.