Les pompiers du Gard capturent un python royal qui se promenait tranquillement dans le centre-ville de Rodilhan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Ce 31 août vers 18 heures, un promeneur est tombé nez à nez avec un python royal de 90 centimètres de long qui errait dans le centre-ville de Rodilhan (Gard). Le reptile a été récupéré par l'unité animalière des sapeurs-pompiers en attendant que son ou sa propriétaire soit identifié(e).

Les rues d'un centre-ville : drôle d'endroit pour une rencontre avec un serpent. C'est pourtant la mésanventure qui est arrivée à un promeneur ce 31 août vers 18 heures à Rodilhan (Gard). Il est tombé nez à nez avec un python royal de 90 centimètres de long qui errait sur la chaussée. Alertée, l'unité animalière des sapeurs-pompiers de Saint-Gilles a récupéré le reptile.

Echappée récente 

L'animal a été confié à un parc animalier tout proche en attendant que son ou sa propriétaire soit identifié(e). Il est en bonne santé et ne souffre pas de dénutrition. Ce qui laisse penser qu'il venait tout juste de s'échapper d'un périmètre n'excédant pas quelques centaines de mètres, selon les pompiers.

Chats, chevaux, mygales : quotidien de l'unité animalière des pompiers du Gard

L'unité animalière de Saint-Gilles (Gard) qui a réalisé l'intervention compte une vingtaine de de membres dont un vétérinaire, tous formés à la capture notamment des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) tels que ce serpent. L'an dernier, elle a ainsi récupéré une mygale. Elle réalise plusieurs dizaines d'interventions chaque année d'animaux domestiques ou de ferme, échappés ou blessés.

Après Luna le boa, quel nom pour le python ?

En juillet dernier, c'est un boa constrictor qui avait défrayé la chronique à Nîmes avant d'être retrouvé lors d'une battue organisée par des bénévoles.

En France, la détention d'un python royal n'est pas soumise à autorisation ni à déclaration, tant que le nombre d'animaux détenus n'excède pas 25 individus, et tant que le reptile ne dépasse pas 3 mètres en taille adulte.

Pas d'autorisation mais un certificat de traçabilité

Mais l'acheteur doit obligatoirement posséder un certificat de cession ou une facture du vendeur mentionnant les noms scientifique et vernaculaire de l'espèce à laquelle appartient l'animal cédé et son statut juridique, son sexe, son âge ou sa date de naissance, ses caractéristiques particulières, son origine (naissance en captivité, importation ou prélèvement dans la nature), éventuellement son mode et son numéro de marquage, le nom ou la raison sociale et les coordonnées complètes du vendeur et de l'acheteur, la date, le lieu et les conditions financières de la cession.

Un serpent d'élevage ?

Le python royal retrouvé à Rodilhan serait un spécimen adulte, la taille définitive de ce serpent, le plus petit des pythons africains, étant en moyenne de 120 centimètres. Sujet au stress, le python royal siffle fortement s'il est effrayé et se roule en boule quand il se sent menacé.

En cas de rencontre avec un serpent, il est recommandé de garder son calme et de ne pas s'approcher à plus d'un mètre cinquante, sans quoi il se sentira agressé. Et en suite il faut appeler des spécialistes.

Par sa petite taille et son caractère placide, il est très prisé des particuliers. L'élevage de cette espèce est très courant, la plupart des spécimens détenus en terrariums est née en captivité.