Nîmes : on peut désormais payer ses impôts et amendes dans les bureaux de tabac

Impôts, amendes, factures de cantine, d'hôpital, de crèche ou de piscine, on peut désormais s'acquitter de tout cela chez les buralistes. Depuis ce lundi, dix départements, dont le Gard ont mis en place ce dispositif.
 
Le Gard est un des premiers départements en France à proposer le paiement des impôts et de certaines factures dans les bureaux de tabac.
Le Gard est un des premiers départements en France à proposer le paiement des impôts et de certaines factures dans les bureaux de tabac. © Pascal GUYOT / AFP
Dès ce lundi 22 buralistes du Gard proposent un paiement de proximité pour les impôts, amendes, factures de cantine, d'hôpital, de crèche ou de piscine.

A Nîmes, Nadège Rebello fait partie des premiers buralistes à tester le nouveau dispositif. "Les gens auront une facture, ils vont la scanner, je n'aurai que le montant de la facture, j'encaisse et ils repartent avec un reçu", explique-t-elle.
Dès la semaine prochaine, 82 bureaux de tabac seront concernés dans le Gard.

La Française des jeux l'assure, la confidentialité sera respectée : "les données seront surtout des données de paiement. Le  détaillant lui n'aura pas l'information de la nature des impôts mais uniquement le montant à régler", explique Nicolas Denonfoux, de la Française des Jeux Languedoc-Roussillon.



Généralisé en juillet

Dans les départements concernés par cette "première vague" d'implantation (Haute-Saône, Vaucluse, Gard, Côtes d'Armor, Yvelines, Oise, Marne, Corrèze, Corse du Sud, Loire), on peut désormais régler en liquide (jusqu'à 300 euros) ou par carte bancaire (sans plafond sauf pour les impôts, plafonnés à 300 euros).

Le service sera proposé dans une deuxième vague de neuf départements le 15 avril, avant une généralisation le 1er juillet.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie finances