VIDEO. Les images inédites du sauvetage d'un grand dauphin échoué dans 30 centimètres d'eau sur une plage du Grau-du-Roi

Ce samedi 26 août, un dauphin s'est échoué sur la plage du Grau-du-Roi (Gard). Grâce à l'intervention rapide des secours, il a pu retrouver les profondeurs.

Ce samedi, les baigneurs du Grau-du-Roi (Gard) ont assisté à un sauvetage inédit, celui d'un dauphin, échoué dans 30 centimètres d'eau à seulement dix mètres de la plage. La scène a été filmée par l'un d'entre-eux.

Le cétacé de deux mètres a été aperçu au large de la plage nord de la ville puis s'est approché à une dizaine de mètres du bord. L'animal a eu plus de chance que ses congénères. Deux cadavres ont été retrouvés cette semaine sur le littoral méditerranéen.

Mission accomplie

Nageant tant bien que mal dans les herbiers situés dans une trentaine de centimètres d'eau, le dauphin a été aidé par les secours. Grâce à l'action rapide des sapeurs-pompiers, de la SNSM et des équipes du Seaquarim-Insitut marin du Grau-du-Roi, il a été rapidement remis en pleine eau.

On l'a ramené au large avec un Zodiac. Ensuite, on l'a guidé pour qu'il prenne un bon cap, qu'il ne retourne pas vers les bancs de sable. Une fois qu'il était dans la bonne direction, on est reparti

Jérémy Nemoz, biologiste du Seaquarium-Insitut marin

Une fois le cétacé relâché, la mission n'est pas terminée. Divers organismes, l'observatoire Pelagis ou les équipes du Parc naturel marin du Golfe du Lion, surveillent activement les échouages. Un réseau de photographies est partagé pour identifier les individus. "On reste en alerte, un grand pourcentage des dauphins échoués une fois s'échouent une seconde fois. Mais il y a aussi des histoires qui se terminent bien, alors on croise les doigts", confie Jérémy Némoz.

Animal social

La raison de cet échouage n'a pas été déterminée mais les hypothèses sont multiples.

C'était peut-être un individu isolé de son groupe, qui essayait de manger des poissons au bord, plutôt qu'en pleine mer. Il aurait aussi pu être malade et rechercher un endroit où se reposer.

Jérémy Nemoz, biologiste au Seaquarium-Institut marin

Les dauphins sont des animaux sociaux, vivants en groupe. Ce cétacé échoué aurait aussi pu avoir été exclu de son groupe pour une question comportementale : "Quand il y a trop de consanguinité ou trop de mâles, il faut isoler certains individus. Cela arrive surtout pour les jeunes mâles, là il s'agissait d'un adulte mais les mésententes peuvent arriver", détaille Jérémy Nemoz.

Le cétacé a ainsi regagné le large à la quête de ses futurs congénères. Les dauphins sont nombreux en Méditérannée, près de 800 ont été dénombrés récemment. Peut-être que l'aileron abîmé de ce dauphin surgira dans les prochaines balades découvertes à la rencontre des animaux marins.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité