POLÉMIQUE. Après l'abandon du projet Amazon, une autre plateforme logistique pourrait voir le jour près du Pont du Gard

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Après l’abandon, il y a trois ans, de la plateforme Amazon à l’entrée de la commune de Fournès (Gard), un nouveau projet très similaire se dessine sur la même zone. De quoi raviver la colère de l’association ADERE, qui milite pour une solution alternative plus respectueuse de l’environnement. ©Pascale Barbès et Dalila Iberrakène, France 3 Occitanie

Après l’abandon, il y a trois ans, de la plateforme Amazon à l’entrée de la commune de Fournès (Gard), un nouveau projet très similaire se dessine sur la même zone. De quoi raviver la colère de l’association de riverains "Adere", qui milite pour une solution alternative plus respectueuse de l’environnement.

À Fournès près du Pont du Gard, les membres de l'Association pour le développement de l’emploi dans le respect de l’environnement (Adere) repartent au combat. Trois ans après l'abandon du projet de plateforme Amazon, c’est désormais le programme porté par le groupe Idec et la municipalité qui se trouve dans leur ligne de mire.

Localisé sur le site de la Pâle, à proximité immédiate de l'échangeur de Remoulins sur l'autoroute A9, il prévoit la construction, sur 54 000 m², d'un pôle médical et vétérinaire, d'une zone artisanale accueillant des petites et moyennes entreprises, d'activités tertiaires, d'un restaurant, d'un parking silo et à nouveau d'une plateforme logistique de 37 000 m².

On n'a pas d'étude, rien comme information concrète et fiable qui justifie sur notre territoire une plateforme logistique. On va avoir des nuisances et on va perdre 40 espèces protégées comme la pie grièche et les chiroptères, qui vont devoir "déménager".

Patrick Genay, membre de l'Association pour le développement de l’emploi dans le Respect de l’environnement

Projet alternatif écologique

L’association Adere, elle, prône un autre aménagement, plus respectueux de la nature. Il comprendrait une aire de maraîchage organisée en régie agricole capable d'alimenter les cantines du secteur et de favoriser la réinsertion de personnes éloignées de l'emploi, tout en faisant de l'éducation à l'environnement via des ateliers. Une structure accompagnée d'une boutique de produits du terroir. Quant à ce qu'envisage le groupe IDEC, les militants sont circonspects.

Nous on veut bien cette idée de "hub" pour des entreprises parce qu'on sait qu'il y a qui n'ont pas de lieu pour se développer, une maison de terroir : on est pour, une maison médicale : à voir. Mais la plateforme logistique, on n'en veut pas ! On veut faire du maraîchage.

Françoise Armand, membre de l'Association pour le développement de l’emploi dans le respect de l’environnement

L'association espère être reçue en mairie pour présenter ce projet alternatif. 

Après Amazon, une nouvelle bataille ?

Il y a trois ans, le projet Amazon avait largement mobilisé contre lui dans cette commune située à 9 kilomètres seulement du Pont du Gard, monument historique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Chaîne humaine, manifestations et bataille juridiques avaient finalement eu raison de l'implantation du géant américain de la vente en ligne. Selon le tribunal : l’intérêt général n’était pas avéré. Il avait annulé l’autorisation environnementale. 

En attente du dépôt de permis de construire

Pour ce qui est du nouvel aménagement envisagé, aucun permis de construire n’est pour l’heure délivré. Il devrait être déposé en septembre prochain et la commercialisation débuterait dans la foulée. Les travaux pourraient démarrer fin 2025. Une première réunion d'information a eu lieu le 23 janvier dernier pour présenter le projet aux habitants de Fournès.

Écrit avec Pascale Barbès et Dalila Iberrakène.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité