Trafic. Plus de 10 millions de cigarettes saisies sur l’autoroute A9

C’est une saisie exceptionnelle réalisée par les douanes d’Avignon. Les agents ont intercepté, mercredi, sur l’autoroute A9, un convoi censé transporter du textile. La cargaison comportait en fait plus de 10 tonnes de tabac, l'équivalent de plusieurs millions d'euros à la revente au marché noir.

Un ressortissant russe, un convoi de véhicules immatriculés à l’étranger et le flair des douaniers d’Avignon. La recette d’un coup de filet hors norme réalisé mercredi 27 mars 2024 : 10,4 tonnes de tabac ont été saisies sur une portion de l'autoroute A9.

Du tabac à la place du textile

L'opération a eu lieu un peu après minuit dans la nuit de mardi à mercredi. La brigade de surveillance intérieure des douanes d'Avignon procède à un contrôle sur une portion de l'autoroute A9 dans le Gard. Les douaniers interceptent "un ensemble routier en provenance d'Espagne immatriculé à l'étranger et conduit par un ressortissant russe", relate, jeudi, la procureur de la République à Nîmes Cécile Gensac.

À la place de la cargaison de textile, les agents découvrent "1040 cartons de 50 cartouches de 200 cigarettes". C'est l'équivalent de 52 000 cartouches, soit 10,4 millions de cigarettes ou 10,4 tonnes de tabac. La marchandise a été saisie dans le cadre de la procédure diligentée du chef d'importation et détention en contrebande par le Service d'enquêtes judiciaires des finances (SEJF), précise le parquet.

Deux énormes saisies en moins d'un mois

Le chauffeur du convoi a été placé en détention provisoire. Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel mardi 2 avril 2024.

C'est la deuxième saisie du même type en quelques jours.10,4 tonnes de cigarettes avaient été interceptées le 6 mars 2024 par la douane. La marchandise avait été confisquée. Jugé en comparution immédiate par le tribunal judiciaire de Nîmes, le chauffeur avait été condamné à deux ans de prison, dont un an avec sursis et une amende de 520 000 euros.