Gers : la filière foie gras reprend des couleurs

Après trois ans de crise à cause de la grippe aviaire, la filière reprend pied. Les petits producteurs en particulier, fournisseurs d'un marché local très demandeur.

La saison du canard gras bat son plein dans la campagne gersoise
Abattus le matin, à 14h ces canards sont déjà déplumés et en grande partie découpés, le tout dans le rush de fin d'année pour répondre à la demande des consommateurs
Ici, le marché du canard se porte plutôt bien pour les petits producteurs, malgré deux années marquées par la grippe aviaire
La  ferme gersoise dans laquelle a été réalisé le reportage joint a échappé au pire de la crise : aucune bête n'a dû être abattue pour des raisons sanitaires .
Une majorité de la vente directe du canard frais se fait à la ferme, mais on retrouve les conserves à quelques kilomètres de là dans un magasin de producteurs.
Autre avantage des circuits courts : les livraisons sont moins affectées par des  blocages de circulation. Pas d'effet gilet jaune ici !

Vidéo : le reportage dans l'ouest du Gers d'Amy Mcarthur et Régis Cothias.