Cet article date de plus de 3 ans

Zones défavorisées : les agriculteurs bloquent les principaux accès d'Auch

Une centaine de tracteurs bloquent lundi 5 février les quatre principaux ronds-points d'accès à Auch pour protester contre le projet européen de révision de la carte des zones défavorisées qui pourrait amputer les revenus de nombreux agriculteurs.
Entre 300 et 400 agriculteurs bloquent les principaux accès à la ville avec leurs tracteurs.
Entre 300 et 400 agriculteurs bloquent les principaux accès à la ville avec leurs tracteurs. © Luc Truffert/France 3 Occitanie
Les organisations syndicales contestent le projet de redécoupage des zones défavorisées qui doit entrer en vigueur au printemps, car il exclurait selon elles 79 communes gersoises de certaines aides européennes destinées à compenser des handicaps territoriaux (forte pente, climat, mauvaise productivité) ou socio-économiques (poids de l'emploi, risque d'exode rural).

Les blocages ont débuté vers 8h30, ce lundi 5 février. Remorques de fumier et tracteurs ont été placés sur les ronds-points, entraînant une quasi paralysie de la circulation vers la préfecture du Gers.

Le blocage devrait se prolonger jusqu'à 15h, selon un communiqué publié dès vendredi par la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Gers.
Les manifestants lèveront alors les barrages, avant de se diriger en cortège vers la Préfecture d'Auch.

D'autres blocages ont lieu actuellement dans la région. A Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, les agriculteurs maintiennent leurs actions, commencées la semaine dernière
Dans le Tarn, leurs homologues bloquent depuis ce matin l'A68, entre Saint-Sulpice et Toulouse. 

© Luc Truffert/France 3 Occitanie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie circulation transports