• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Gilets jaunes” : près de 30 interpellations à Toulouse et Tarbes, au moins 8 blessés

Un manifestant arrêté par la police, lors de la manifestation des "gilets jaunes", ce samedi. / © PASCAL PAVANI / AFP
Un manifestant arrêté par la police, lors de la manifestation des "gilets jaunes", ce samedi. / © PASCAL PAVANI / AFP

A Toulouse, huit personnes, dont six appartiennent aux forces de l'ordre, ont été légèrement blessées et 28 interpellées. Des incidents ont également eu lieu à Tarbes.

Par Margot Desmas

Plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont manifesté dans les rues de Toulouse, ce samedi 5 janvier. Si la manifestation s'est déroulée dans le calme une bonne partie de la journée, des incidents ont eu lieu à partir du moment où les manifestants ont rejoint la préfecture.

Une personne a été blessée à ce moment ainsi que sept autres au cours de la journée, indique la préfecture de la Haute-Garonne. Parmi eux, deux étaient des manifestants et six appartenaient aux forces de l'ordre.

Les "gilets jaunes" avaient tenté d'ériger des barricades sur le boulevard du Languedoc. La Préfecture déplore également des "jets de projectiles, de cocktail molotov à l'encontre des forces de l'ordre".
 

Ces dernières ont fait usage de gaz lacrymogène à plusieurs reprises pour disperser la foule. D'importants moyens policiers avaient été déployés toute la journée pour encadrer le cortège.

Et les forces de l'ordre ont suivi les indications du préfet : "procéder au plus grand nombre d’interpellations et éviter les dégradations des biens publics ou privés".

 

"Violences, dégradations, incendies"


Au cours de la journée, 28 personnes ont été interpellées à Toulouse pour "des dégradations pour des violences à l’encontre des forces de l’ordre des dégradations sur l’espace public ou pour des incendies de poubelles", explique encore la Préfecture dans un communiqué. Ce dimanche midi, 20 sont toujours entendues en garde à vue.
 

Plusieurs vitrines d'agences bancaires ont été détériorées dans le centre-ville. La Préfecture a affirmé que "800 casseursétaient présents dans le cortège, sans que nos journalistes sur place aient pu confirmer cette information.

A Tarbes, les manifestants ont défilé dans la ville en rendant hommage aux "gilets jaunes" morts ou blessés depuis le début du mouvement. Mais la manifestation a dégénéré en fin d'après midi, entraînant l'interpellation de trois personnes, selon La Dépêche du Midi.

 

Sur le même sujet

Manifestation gilets jaunes Montpellier acte VIII

Les + Lus