Grogne des avocats : de Montpellier à Nîmes, premier relais d'une "course des doléances" à travers la France

Deux avocats, premiers relayeurs d'une "course des doléances" à travers la France, sont partis ce 26 février de Montpellier, direction Nîmes, pour la 1ère étape d'un périple qui doit conduire au Ministère de la Justice à Paris, afin de faire entendre leur colère contre la réforme des retraites.

Les avocats sont appelés à se mobiliser contre la réforme des retraites depuis le 6 janvier 2020.
Les avocats sont appelés à se mobiliser contre la réforme des retraites depuis le 6 janvier 2020. © ALEXANDRE MARCHI / MaxPPP
Les avocats ont lancé ce 26 février 2020 leur nouvelle offensive contre le projet de réforme de leur caisse indépendante de retraite.
 
Il s'agit d'une course d'étapes, baptisée "Le Relais du Droit", comme l'explique Jean-Marie Chabaud, le Bâtonnier de Nîmes :
 

Il s'agit d'aller à la rencontre des citoyens et de continuer d'expliquer que la réforme qui se prépare n'est pas bonne pour les avocats. Et si elle n'est pas bonne pour les avocats, elle n'est pas bonne pour la justice.


Arrivée à Paris le 11 mars


Partie au petit matin de Montpellier avec des haltes prévues à Baillargues (Hérault) et Bernis (Gard) et un premier arrêt en milieu de journée à Nîmes, elle doit arriver à Paris le 11 mars prochain. Isabelle Ortigosa et Guilhem Deplaix sont les premiers relayeurs de cette course, comme l'indique le cabinet d'avocats montpelliérain SAF, solidaire de la manifestation, sur son compte Twitter.
   

Cahiers de doléances


Les avocats porteront en relais, de Barreau en Barreau et via des coureurs à pied ou à vélo, des cahiers de doléances récoltés dans les juridictions contre le projet de loi portant réforme du sytème des retraites.
   

Dépôt des cahiers de doléances au Ministère de la Justice


Les coureurs sillonneront la France avec des relais prévus par exemple à Avignon et Carpentras (Vaucluse), Privas (Ardèche), Valence (Drôme), ou encore Lyon. La dernière étape, à Paris, sera portée par le Conseil National des Barreaux (CNB), entre le CNB et le Ministère de la Justice.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société retraites économie social manifestation grève
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter