Des reliques du pape Jean-Paul II exposées à Toulouse et Balma

Deux reliques du nouveau Saint Jean-Paul II sont exposées dans le diocèse de Haute-Garonne pendant trois jours. L'occasion de célébrations et de recueillement autour du défunt pape.

Les reliques dans l'église de Balma
Les reliques dans l'église de Balma © Thierry Villéger France 3 Midi-Pyrénées
Les reliques exposées pendant 3 jours en Haute-Garonne sont constituée pour l'une d'une mèche de cheveu de Jean-Paul II et pour l'autre d'un bout de la robe maculée de sang qu'il portait lorsqu'il fut victime d'un attentat sur la place saint-Pierre en mai 1981.

C’est sur l’initiative du diocèse aux armées françaises et de l’aumônerie militaire Midi-Pyrénées que les reliques sont accueillies. Elles sont à Balma ce lundi, à Saint-François à Toulouse ce mardi, et à Saint Joseph, toujours à Toulouse mercredi où une Messe solennelle sera célébrée par l’archevêque Monseigneur Le Gall.

Les reliques prendront ensuite la route de Lourdes pour le pèlerinage des militaires. Lourdes où une relique de Jean-Paul II est visible depuis la sanctification des papes Jean XXIII et Jean-Paul II.

Une relique, c'est quoi ?
Une relique est un objet ou un morceau d'objet ayant appartenu à un personnage sanctifié par l'Eglise. Il peut également s'agir d'une mèche de cheveu par exemple. Cette relique ne fait l'objet d'aucun fétichisme, et n'a aucun pouvoir miraculeux. En honorant la relique, on rend hommage au Saint, à son action, à sa vie, et à ce que Dieu a signifié au travers de lui. Les reliques sont extrêmement importante dans la croyance populaire catholique.

Vidéo : le reportage de Stéphanie Bousquet et Thierry Villéger
durée de la vidéo: 01 min 53
Les reliques de Jean-Paul II à Balma
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion