• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le député Gérard Bapt en Syrie ne rencontrera pas Bachar-El-Assad : “C'est une ligne rouge”

Désormais, à Saint Jean, l'épandage de pesticides est interdit à moins de 50 mètres des habitations / © MaxPPP
Désormais, à Saint Jean, l'épandage de pesticides est interdit à moins de 50 mètres des habitations / © MaxPPP

Le député socialiste de Haute-Garonne est le président du groupe d'amitié parlementaire franco-syrien. Il se rend pour la seconde fois de l'année en Syrie à partir de ce samedi. Une démarche humanitaire et solidaire.

Par Véronique Haudebourg

En février dernier, des parlementaires français en déplacement en Syrie avaient rencontré Bachar-El-Assad, suscitant une vive polémique. Gérard Bapt ne s'était pas joint à eux. Et il ne compte pas plus rencontrer le président syrien. Pour lui, ce déplacement est un signe de solidarité avec les populations qu'il effectue avec deux autres députés. Pas de mission officielle, et surtout pas question de troubler la politique extérieure française.

Au programme rencontre avec des représentants de la société civile, de différentes communauté, visite de musée souvent pillé par les combattants.
Gerard Bapt de nouveau en Syrie


Gérard Bapt s'était exprimé sur son voyage en Syrie le 18 septembre dernier sur l'antenne de France 3 Midi-Pyrénées
Gérard Bapt retourne en Syrie

Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus