5 ans de l'affaire Merah : les cérémonies prévues à Toulouse le 19 mars

A l'occasion des rassemblements pour marquer les 5 ans de l'affaire Merah, plusieurs cérémonies sont organisées à Toulouse le dimanche 19 mars prochain. 

Par Fabrice Valery

Plusieurs cérémonies sont organisées à Toulouse le dimanche 19 mars, 5 ans après la tuerie de l'école juive Ozar Hatorah (devenue Ohr Torah) mais le débat prévu à la Halle aux Grains avec certains candidats à la présidentielle a été annulé. 

Certains candidats à l'élection présidentielle, François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, avaient été invités à prendre la parole lors de la cérémonie de commémoration des 5 ans de l'affaire Merah qui devait se dérouler à la Halle aux Grains.

Toulouse et Montauban se souviennent de ces 10 jours qui ont fait trembler la France entre le 11 et le 22 mars 2012. Nous étions alors, comme cette année, en pleine campagne présidentielle.

Les années précédentes les organisateurs des rassemblements commémoratifs avaient invités des membres du gouvernement, des personnalités politiques et des intellectuels : en 2014, le premier ministre Jean-Marc Ayrault ou encore le président du Parlement Européen Martin Schulz, en 2015 l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, etc. 

Cette année, même si plusieurs ministres pourraient participer à ce moment de recueillement et de réflexion, les regards s'étaiet tournés vers des candidats à l'élection présidentielle. Mais ils doivent participer le lendemain au premier débat télévisé et devant la difficulté à les réunir le dimanche à Toulouse, les organisateurs ont renoncé à cette partie.

Une cérémonie du souvenir aura tout de même lieu le dimanche matin dans l'enceinte de l'école Orh Torah (ex-Ozar Hatorah), 5 ans jour pour jour après les meurtres de 3 enfants et d'un enseignant. Un arbre en inox de 4 mètres de haut, oeuvre offerte par le sculpteur Charles Stratos, y sera dévoilé.

A midi, les personnalités et les Toulousains sont invités à une minute de silence square Charles de Gaulle, devant la plaque commémorative inaugurée en 2013 par le Président de la République François Hollande. 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus