Cet article date de plus de 3 ans

6 ans de prison requis contre l'islamiste (ex-assigné à Toulouse) Farouk Ben Abbès

Le belgo-tunisien Farouk Ben Abbès comparait devant le tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs à visée terroriste. Le réquisitoire vient de tomber. Le ministère publique demande une peine d'emprisonnement et une interdiction du territoire national.  
Après trois jours d'audience, le réquisitoire vient d'être prononcé : 6 ans de prison (avec une "sûreté" de 4 ans) et, au terme de la peine, une interdiction de territoire national. Farouk Ben Abbès dénonce un "fantasme" à son encontre. Mais le ministère public est convaincu que le belgo-tunisien s'est livré au "Djihad" sur internet.

L'islamiste radical est jugé pour avoir administré un site servant de plateforme de propagande. Ce n'est pas la première fois que Farouk Ben Abbès apparaît dans des dossiers terroristes. Il est notamment considéré comme un proche d'un djihadiste toulousain, mêlé aux attentats de Paris, Fabien Clain. L'islamiste (assigné en résidence à Toulouse en 2015) est également associé à la filière islamiste d'Artigat, en Ariège

Farouk Ben Abbès n'a jamais été condamné. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société terrorisme faits divers