Cet article date de plus de 3 ans

Affaire Patricia Bouchon : le meurtrier présumé conteste son renvoi devant la Cour d'assises

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Toulouse examine ce jeudi l'appel du suspect contre l'ordonnance de renvoi devant les assises. La joggueuse avait disparu en 2011 à Bouloc (Haute-Garonne). Le suspect a été arrêté et mis en examen en 2015. 
Carlyne Bouchon avait 26 ans, à la mort de sa mère.
Carlyne Bouchon avait 26 ans, à la mort de sa mère. © France 3 Occitanie
Laurent Dejean sera-t-il jugé devant la Cour d'assises de la Haute-Garonne pour le meurtre de Patricia Bouchon ? L'homme, arrêté et mis en examen en 2015 conteste devant la justice son renvoi en cour d'assises. L'audience devant la Chambre de l'Instruction de la Cour d'appel de Toulouse se déroule ce jeudi. La décision sera mise en délibéré.

Au terme de 6 années d'enquête, le juge d'instruction a clos le dossier signant une ordonnance de renvoi du suspect devant les assises. C'est cette ordonnance que Laurent Dejean et ses avocats contestent ce jeudi. "Il n'y a pas de preuves matérielles, pas de traces ADN, pas d'aveu de mon client" rappelle Maître Pierre Debuisson

Le suspect mis en examen pour le meurtre de la joggueuse et ses avocats espèrent donc que la Chambre de l'Instruction annulera la décision du magistrat instructeur. 

Pourtant les récentes décisions de la justice dans ce dossier ne sont pas allées dans le sens notamment en novembre dernier lorsque la Chambre de l'Instruction de la Cour d'appel a rejeté une nouvelle demande de remise en liberté. 

Patricia Bouchon a disparu près de Bouloc le 14 février 2011 alors qu'elle faisait son footing dans la campagne avant le lever du jour. Son corps a été retrouvé un mois et demi plus tard dissimulé dans une canalisation près d'une route. Laurent Dejean avait été suspecté au moment des faits mais n'a finalement été mis en cause par les enquêteurs que quatre ans plus tard. Il souffre de troubles psychotiques.

Quand à la Renault Clio que des témoins disent avoir aperçue sur les lieux présumés du meurtre, elle n'a jamais été retrouvée. Mais d'autres témoins ont indiqué que Laurent Dejean conduisait une voiture de ce type à l'époque des faits. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société affaire patricia bouchon