Agneau des Pyrénées : une IGP après une bataille de 15 ans

Publié le
Écrit par Karine Pellat .

C'est une reconnaissance importante, un gage de qualité. Après 15 ans de démarches, l'union européenne a officiellement labellisé l'agneau des Pyrénées avec une indication géographique protégée.

C'est officiel depuis le 7 septembre. L'agneau des Pyrénées bénéficiera désormais d'une IGP, indication géographique protégée. Une appellation qui est un véritable atout pour les éleveurs mais également pour les consommateurs.

IGP, quèsaco ?

L’indication géographique protégée, IGP, identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique.

Dorénavant, une étape au moins parmi la production, la transformation ou l’élaboration du produit "Agneau des Pyrénées" devra avoir lieu dans l'aire géographique délimitée.

Voilà le logo qui pourra désormais être apposé sur les produits concernés.

L’IGP est liée à un savoir-faire. Elle consacre une production existante et lui confère dès lors une protection à l’échelle nationale mais aussi internationale.

La reconnaissance d'un territoire

L'IGP "Agneau des Pyrénées" est la reconnaissance européenne de savoir-faire ancestraux. Elle permet la protection du produit "agneau des Pyrénées" issu des races pyrénéennes et des éleveurs qui perpétuent ces traditions sur l'ensemble du territoire des Pyrénées centrales, et plus spécifiquement dans les départements suivants :

  • Hautes-Pyrénées
  • Gers
  • Haute-Garonne
  • Ariège
  • Aude
  • Pyrénées-Atlantique
  • Pyrénées Orientales

Elle permet de préserver tout un territoire avec ses pratiques, ses races d'élevage et ses métiers qui font le "terroir".

Le cahier des charges

L'agneau doit être produit dans les 7 départements cités. Et il doit être issues de mères des 10 races pyrénéennes suivantes  :

  • Tarasconnaise
  • Castillonaise
  • Lourdaise
  • Aure et Campan
  • Barègeoise
  • Montagne noire
  • Rouge du Roussillon
  • Manech tête rousse
  • Manech tête noire
  • Bascobéarnaise

​Les brebis pâturent au minimum 7 mois de l'année et leur alimentation est 100% végétale.

L'agneau doit peser de 13 à 22 kg et il doit être âgé de 60 à 160 jours pour garantir sa couleur rosé et sa tendreté. Il doit également être nourri sous la mère 60 jours minimum.

Une demande des consommateurs

D'un autre côté, l'IGP répond aux exigences des consommateurs, très attentifs à la traçabilité de ce qu'ils consomment. 

Nous sommes très heureux d'apposer ce logo IGP sur nos produits. Nous espérons que le consommateur sera au rendez-vous pour déguster ce produit d'exception.

Jean-François Layrisse, Président de la COPYC, commission ovine des Pyrénées centrales.

Pour prétendre à l’obtention de ce sigle officiel, tous les acteurs de la filière ont fait preuve de persévérance, le travail a duré près de 15 ans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité