Air France: quel avenir pour le site de Toulouse?

© France 3 MP
© France 3 MP

Engagé dans un vaste plan de restructuration, Air France estime a annoncé en CCE un sureffectif de 2800 personnes mais n'a pas précisé si cela se traduirait par des suppressions d'emplois.

Par Stéphane Compan

C'était un CCE attendu car depuis 2012 l'entreprise est engagée dans un vaste plan d'économie.

La direction d'Air France a annoncé qu'elle estimait à 2.800 personnes le sureffectif en 2014 induit par les nouvelles mesures de restructuration, mais
n'a pas précisé dans l'immédiat si cela se traduirait par des supressions d'emplois.
La compagnie a également indiqué qu'elle allait recourir davantage à la sous-traitance sur ses escales françaises, qu'elle allait renforcer sa filiale à bas coûts Transavia tout en maintenant ses bases de province Marseille, Nice et Toulouse dont les programmes
seront ajustés en fonction de la saisonnalité.

Ces 2800 emplois en "sureffecti" viennent s'ajouter aux 5.122 postes déjà supprimés entre 2012 et fin 2013 dans le cadre du plan de restructuration Transform 2015, lancé en janvier 2012. En deux ans, entre juin 2011 et juin 2013, les effectifs d'Air France ont fondu de 5.600 postes, passant de 106.300 salariés à 100.700, intérimaires compris.


Base Air France à Toulouse

 

Sur le même sujet

Les + Lus