• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un Airbus A321 de la British Airways, envahi de fumée, contraint de se poser en urgence à Valence

© Capture d'écran Twitter Gayle Fitzpatrick
© Capture d'écran Twitter Gayle Fitzpatrick

Les passagers du vol BA422 de la British Airxways ont eu une grosse frayeur, lundi, alors que leur avion, un Airbus A321 a été envahi par une épaisse fumée en plein vol. L'avion a été contraint d'atterrir en urgence à Valence, en Espagne, il n'y a aucun blessé.

Par Adélaïde Tenaglia

En quelques secondes, la cabine s'est remplie d'un épais brouillard, bloquant toute visibilité. Une belle frayeur pour les passagers de l'Airbus A321 de la Bristish Airways, partis de Londres le lundi 5 août. Leur avion a été forcé d'atterrir en urgence à Valence, en Espagne, après qu'une épaisse fumée a envahi tout l'appareil. 

Une passagère de l'avion, interrogée par la BBC, a raconté que la fumée s'était propagée très rapidement, environ 10 minutes avant l'atterrissage prévu initialement. "Très rapidement, a-t-elle relaté, vous n'arriviez plus à voir les passagers assis deux rangées devant vous". Certains passagers ont partagé des photos sur les réseaux sociaux pour rendre compte de l'impressionnante fumée
 
 

British airways silencieuse

Les passagers ont été débarqués à Valence, sains et saufs pour la plupart. Une dizaine de passagers a cependant été prise en charge par les urgences, selon l'agence de presse espagnole Europa press, pour avoir inhalé de la fumée, ou subi des chocs au moment de l'évacuation de l'appareil. 

La British Airways a confirmé sur son compte twitter qu'il y avait eu un incident sur le vol BA422, suite à un problème technique, mais n'a pas donné davantage de détails quant à son origine.
 


Une opacité pendant et après l'événement que déplorent plusieurs passagers sur les réseaux sociaux. "J'attends toujours de savoir ce qu'il s'est réellement passé lors de notre vol British Airways entre Londres et Valence", pointe par exemple une personne sur Twitter. 



 

Sur le même sujet

Le point sur l'incendie de Banyuls à la mi-journée

Les + Lus