Airbus dévoile sa nouvelle ligne d'assemblage avec l'objectif de sortir 75 avions par mois

Airbus n'arrête pas son développement. Une nouvelle ligne d'assemblage d'A321 est à l'essai. Le premier avion de cette chaîne sera livré fin 2023. D'ici à 2025, l'entreprise a pour objectif d'assembler 75 avions par mois.

Ce mercredi 15 février, Airbus a dévoilé sa nouvelle ligne d’assemblage installée dans les anciens locaux où était assemblé l’A380, à Toulouse. Dans la famille A320, 60% du carnet de commande sont des A321, alors l’objectif est de produire plus d'avions de ce modèle pour répondre à la demande toujours plus croissante. Mais cette chaine d'assemblage est également pensée pour assembler des A320 et des XLR. Cette avancée permettrait "d'écrire une nouvelle page d'Airbus".

La première livraison prévue fin 2023

À terme, l’objectif est de produire 75 avions par mois d'ici à 2025. Le premier avion de cette phase test est entré dans le bâtiment en octobre 2022. Il devrait sortir à la fin de l’année. Par la suite, les autres avions mettraient huit semaines à être assemblés. Avec cette nouveauté, Airbus veut gagner en productivité.

Des changements majeurs pour les compagnons

Cette nouvelle chaine d'assemblage, lancée en 2020, mais arrêtée à cause du Covid-19, est axée sur de nouvelles technologies. Par exemple, des passages piétons Led ont été installés, des robots et des chariots élévateurs autonomes, des caisses à outils intelligentes, la 3D et la réalité virtuelle se sont aussi invités. Pour cela, l'entreprise s'est inspirée de d'autres industries comme Amazon. Un autre des objectifs de cette nouvelle chaine d'assemblage est de passer au tout numérique. Ce qui va changer pour les compagnons : la proximité entre les pièces, le gain de temps et plus de sécurité.

700 employés à terme

Si aujourd’hui seulement 50 compagnons travaillent sur le site, actuellement en phase test, 700 y travailleront à terme en 2×8. "Ça donnera de la respiration aux employés et une période sera plus flexible pour réaliser des heures en plus si besoin".

Les embauches ont été faites en interne et en externe. "Certains employés viennent de la ligne d'assemblage de l'A330, de l'A350 ou même du Beluga XL", explique l'entreprise. 

Le groupe Airbus dispose de huit lignes d'assemblage pour les avions de la famille A320 : deux à Toulouse, quatre à Hambourg, une à Mobile aux États-Unis et une à Tianjin en Chine.