• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des asticots et des oeufs périmés : une boulangerie industrielle de Sainte Foy d'Aigrefeuille contrôlée en urgence

capture d'écran de la vidéo
capture d'écran de la vidéo

Une boulangerie industrielle située à Sainte Foy d'Aigrefeuille, près de Toulouse a été contrôlée en urgence après l'alerte d'un salarié. Choqué des conditions d'hygiène, ce dernier a contacté les services d'hygiène et envoyé une vidéo.

Par Juliette Meurin

C'est un salarié qui a alerté les services d'hygiène. Choqué par les conditions dans lesquelles il devait faire cuire du pain, il a envoyé une vidéo à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de Haute-Garonne.

Sur les images tournées dans cette boulangerie industrielle de Sainte Foy d'Aigrefeuille, on voit des sols, des murs et des machines très sales, des asticots sur un plan de travail et de la pâte à pain par terre qui, selon le salarié, a été réutilisée.
 

Des oeufs et des lardons périmés

Contactée par mail avec la vidéo jointe, la DDPP a accusé réception de cette alerte ce lundi 10 décembre et a effectué un contrôle deux jours plus tard, mercredi 12 décembre.
Les services d'hygiène nous ont confirmé que 14 points d'infraction concernant l'hygiène avaient été relevés avec notamment la présence d'oeufs et de lardons dont la Date Limite de Consommation (DLC) était dépassée. La société a été mise en demeure de nettoyer en urgence. Un nouveau contrôle sera effectué mercredi prochain.


Le responsable : "c'était très sale mais on a fait attention"

L'un des responsables de l'entreprise que nous avons contacté nous explique avoir été confronté à des problèmes lors de l'installation d'une nouvelle ligne de production.

Elle ne fonctionnait pas et les employés ont du faire beaucoup plus d'heures au détriment de l'hygiène.

Selon lui tout est maintenant rentré dans l'ordre : "c'était très sale mais on a fait très attention et il n'y a eu aucun problème."
Il nous également indiqué avoir déposé plainte contre le salarié auteur de la vidéo car "sortie de son contexte, elle peut faire peur".

Voir la vidéo réalisée par le salarié 

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus