Cet article date de plus de 5 ans

Au Bourget, ATR franchit la barre des 1500 avions vendus

L'avionneur franco-italien ATR, basé à Toulouse, a annoncé ce lundi 81 commandes dont 46 fermes ce qui lui permet de passer la barre des 1500 avions turboréacteurs vendus. 
© ATR
L'avionneur franco-italien ATR a annoncé lundi 46 commandes fermes et 35 options, d'une valeur totale de 1,98 milliard de dollars (1,76 milliard d'euros), dont 8 commandes fermes et 15 options avec la compagnie aérienne Japan Air Commuter.

La valeur des 46 commandes fermes est de 1,14 milliard de dollars (1 milliard d'euros), a précisé Patrick de Castelbajac, président d'ATR, lors d'une conférence de presse au salon aéronautique du Bourget.

Le contrat avec la filiale régionale de Japan Airlines, portant sur le modèle 42-600 (50 sièges), permet à ATR de franchir la barre symbolique des 1.500 ventes pour ses avions à turbopropulseurs.

Les autres contrats qui seront révélés d'ici jeudi ont été signés depuis le début de l'année "avec des compagnies aériennes des cinq continents" et portent sur les deux modèles de la gamme ATR-600, a précisé le constructeur dans un communiqué.

Le carnet de commandes comprend 300 appareils, soit "l'équivalent de plus de trois ans de production".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon du bourget économie aéronautique