Pare-brise en réalité augmentée : 20 millions d'euros levés pour cette innovation à Toulouse

Basée à Labège, la jeune pousse EyeLights annonce mercredi 12 avril une levée de fonds de 20 millions d'euros. Le tour de table va permettre d'accélérer la commercialisation de son pare-brise et de sa visière à réalité augmentée. L'innovation va devenir une option en série chez les constructeurs auto et moto.

A bord de votre voiture, imaginez que votre GPS s’affiche directement sur le pare-brise de voiture ou de la visière du casque de moto. A gauche, vous jetez un œil sur le compteur de vitesse. A droite, le nom de l’émission radio défile. Le tout sans jamais quitter les yeux de la route.

Cette scène de science-fiction est aujourd’hui une réalité grâce à la start-up "EyeLights" située à Labège (Haute-Garonne).

Un casque-moto unique au monde

L'aventure de la pépite toulousaine commence en 2017 avec l'invention d'un casque-moto connecté

EyeLights développe ainsi un accessoire unique pour les motards. Il suffit de connecter le système à son smartphone pour afficher ses applications comme Google Maps ou Waze mais aussi sa plateforme musicale préférée (Apple, Spotify, Deezer,..) et ses appels téléphoniques. Le système est semblable au casque des pilotes d’avions de chasse.

Aujourd'hui, 15000 motards l'utilisent en Europe, Etats Unis et Japon. 

Vers le pare-brise de voiture à réalité augmentée

Fort de ce succès, EyeLights étend en 2021 sa technologie au secteur de l'automobile. Lors du CES 2022 de Las Vegas, la start-up présente le premier pare-brise de voiture dotée d'une réalité augmentée. 

Un bijou technologique conçu avec l’aide du groupe AGC Automotive, spécialisée dans le verre automobile.

Rapidement, les constructeurs s'intéressent à cette innovation toulousaine. Renault a aussitôt signé un contrat de développement. D'autres marques devraient suivre en 2023. 

La réalité augmentée répond à deux enjeux fondamentaux dans la mobilité : l’amélioration de la sécurité active des conducteurs, en gagnant de précieuses secondes d’attention sur la route et la réduction de l’empreinte carbone des écrans. (..) La projection permet de remplacer des écrans encombrants, chers et polluants par des écrans virtuels. Nous sommes fiers de pouvoir accélérer l’industrialisation de notre technologie chez les constructeurs en tant que nouvelle interface homme machine.

Romain Duflot, co-fondateur d’EyeLights

Une levée de fonds de 20 millions d'euros

Afin d'accélérer son déploiement international, EyeLights annonce ce mercredi 12 avril, la deuxième levée de fonds de son histoire, après celle de juin 2018

Un tour de table à 20 millions d'euros mené par le fonds de capital-risque dédié à la mobilité durable Shift4Good, Bpifrance, l’EIC, véhicule d’investissement « Deep Tech » de la Commission Européenne et le fonds d'investissement Aster.

Grâce à sa solution innovante, EyeLights est bien positionné pour participer à la révolution du design intérieur du véhicule de demain, l’affichage tête haute sera un élément essentiel de sécurité et d’infotainment.

Alessandro Gonella, Directeur d’investissement chez Bpifrance

Cette somme va permettre également d'étoffer les équipes de l'entreprise. Avec 23 salariés, elle compte intégrer une trentaine de nouveaux talents dans les années à venir.

Au-delà du développement économique, EyeLights est surtout en train de révolutionner.... notre manière de conduire.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité