“Boxoum”, la salle dont le champion du monde de boxe Sofiane Oumiha rêvait à Toulouse

Sofiane Oumiha / © Eric Cabanis/AFP
Sofiane Oumiha / © Eric Cabanis/AFP

Le vice-champion olympique et champion du monde amateur inaugure ce lundi sa salle de boxe dans le quartier de Papus. Il a su mobiliser toutes les énergies derrière ce projet. 

Par Fabrice Valery

Elle se nomme "Boxoum", contraction de boxe et d'Oumiha, le nom de famille du champion. Ce lundi 24 septembre, Sofiane Oumiha inaugure dans le quartier de Bagatelle la salle de boxe dont il rêvait.

Vice champion olympique à Rio en 2016 puis champion du monde amateur des poids légers à Hambourg en 2017, Sofiane Oumiha a porté la lumière sur la boxe dans une ville plutôt encline à célébrer les rugbymen, voire les footballeurs. 

De cette notoriété rapide (il n'a que 23 ans), Sofiane Oumiha a voulu profiter pour porter un projet qui lui tenait à coeur : une salle digne de ce nom où les champions peuvent s'entraîner mais qui permettra aussi de faire découvrir la boxe aux nouvelles générations. 
 

Il faut dire que faute de salle, c'est sur un terrain de foot que Sofiane Oumiha s'entraînait de temps en temps. Le reste du temps, il "squattait" des gymnases toulousains.

Pour ce projet, Sofiane Oumiha a bénéficié du soutien de partenaires privés, des collectivités locales et territoriales et de l'Etat. 

Ouverte du lundi au samedi, la salle verra se croiser les passionnés de ce sport mais aussi les champions : l'ami de Sofiane Oumiha et champion du Monde IBO 2018 Mohamed Mimoune ainsi que Houra Djalout, championne de France 2018 qui vise les JO de Tokyo en 2020. 

Boxoum est installée dans des locaux de Toulouse Métropole Habitat place Papus. Les travaux sont pris en charge par la structure privée, présidée par Sofiane Oumiha, dont l'oncle Mehdi Oumiha, qui est aussi son entraîneur, est le directeur sportif. 

Sur le même sujet

Les + Lus