"C'était un tas de ferraille, complètement broyé" : son fauteuil roulant détruit dans un avion, une sportive pourrait être privée des Jeux paralympiques de Paris

Drôle de déconvenue pour une jeune basketteuse handisport début février 2024 à l'aéroport de Blagnac en Haute-Garonne. À l'arrivée des bagages, son fauteuil roulant "sportif" a été totalement détruit et inutilisable. Un coup dur qui pourrait briser les rêves de Jeux Olympiques de la jeune femme.

"Broyé", "un tas de ferraille", Julie Marchand ne peut plus utiliser son fauteuil handisport, détruit sur un vol Paris-Toulouse. La jeune basketteuse pourrait voir s'envoler ses rêves de qualification aux Jeux paralympiques de Paris.

"Le fauteuil était complètement broyé"

Julie Marchand fait partie des jeunes espoirs français paralympiques. Avec l'équipe de France handisport, la jeune basketteuse va tenter en avril de décrocher la qualification pour les JO de Paris. Mais début février, sa vie a basculé.

La sportive a pris l'avion avec la compagnie EasyJet, direction Toulouse pour un stage de préparation. À Blagnac, au moment de récupérer son fauteuil c'est le drame : "J'ai vu un tas de ferraille, limé, tordu, cloqué par la chaleur", raconte Julie Marchand à Ouest-France. "Le fauteuil était complètement broyé. J'étais sidérée".

Sa qualification aux J.O en suspend

Julie Marchand a tout fait pour être dédommagée au plus vite par la compagnie aérienne low cost, coupable d’avoir brisé son fauteuil lors du déchargement de l’avion. Elle ne se fera finalement rembourser que de 1 600 €. On est bien loin de la valeur de son fauteuil, 9000 euros. Sans parler du sentiment d’injustice subit par la jeune femme. 

Grâce à une émission radio sur RTL, la basketteuse est depuis parvenue à mobiliser des donateurs qui lui ont remboursé le coût de son fauteuil. Mais les délais de fabrication sont trop longs (entre 4 à 6 mois pour un engin sur mesure). Et c'est avec son ancien fauteuil, son plan B ; que Julie Marchand devra arracher sa qualification pour les Jeux paralympiques de Paris. Le tournoi de qualification paralympique se tiendra au Japon dans six semaines.