Carton plein pour les stations thermales des Pyrénées qui profitent du manque de neige sur les pistes de ski

Le manque de neige ne fait pas que des malheureux. La station de ski d'Aix-3-Domaines (Ariège) est contrainte de fermer en raison du faible taux d'enneigement. Mais pour les touristes présents sur le domaine, pas question de rester dans leur location. Direction les thermes !

En Ariège à Ax-les-Thermes, les touristes ont troqué les skis contre le maillot de bain. Faute de neige sur les pistes, la station d’Ax-3-Domaines (Ariège) va fermer temporairement ses portes dès le samedi 30 décembre 2022. Au contraire, aux bains thermaux ludiques d’Ax-les-Thermes, les visiteurs affluent en nombre. 

Les skis au casier

"En temps normal, on serait allés skier en famille mais là comme il n’y a pas de neige et que le temps est un peu mauvais, on décide de se détendre tranquillement ici", explique une touriste. "D’habitude on skie la journée et après le soir on vient faire les bains, mais là on profite que des bains parce que la météo n’est pas génial", déclare un autre visiteur.

"On doit approcher les 1.000 personnes à la journée, sachant que notre maximum ça va être 1.200 personnes. On est sur une très bonne fréquentation. Contrairement à une année où il y a de la neige où nous sommes plutôt à 800 personnes en moyenne", se réjouit Audrey Vives, responsable des bains du Couloubret.

A défaut de chute de neige, les visiteurs profitent aussi des chutes d’eau du bassin extérieur, ou la température dans l’air atteint les quinze degrés. "Ça fait trois jours de suite qu’on vient. C’est une découverte pour nous, on n’était jamais venus", déclare une autre touriste. "Avec l’eau avoisinant les 35 degrés, c’est vraiment très agréable", complète un visiteur.

Une saison incertaine

Malgré ce pic d’affluence, la suite de la saison pourrait s’annoncer plus compliquée, l’activité des thermes étant hautement corrélée à la fréquentation de la station de ski. "Si on manque de neige, sûrement que les touristes viendront moins puisqu’ils ne pourront pas aller skier. On espère qu’il y aura quand même les amoureux de l’Ariège qui viendront nous voir mais effectivement, le manque d’enneigement pourrait avoir un effet négatif sur notre fréquentation", confie la responsable.

Pour les thermes, il est indispensable de réaliser un bel hiver, saison la plus importante qui représente jusqu’à 40 pourcents de la fréquentation annuelle.

(Avec Geoffrey Berg)