Chaîne de l'espoir : opéré du cœur à Toulouse, le petit tchadien Onesime va très bien !

Quinze jours après son opération du coeur, Onesime se remet doucement dans sa famille d'accueil près de Toulouse. C'est grâce à la Chaîne de l'espoir que le petit Tchadien de deux ans a pu bénéficier de cette intervention. 
Onesime entouré de Marie-Christine et François Vives, sa famille d'accueil.
Onesime entouré de Marie-Christine et François Vives, sa famille d'accueil. © L.Brimbeuf/FTV
"L'opération s'est très bien passée. Onesime va bien" Marie-Christine Vives, infirmière à la retraite et marraine de coeur du petit Tchadien est sereine. Depuis le 30 novembre, elle et son mari partage le quotidien d'Onesime. L'enfant a été pris en charge par l'association La Chaîne de l'espoir.

L'opération retardée car Onesime était trop fragile

Prévue le 9 décembre à l'hôpital des enfants de Purpan à Toulouse, l'opération a dû être reportée car l'anesthésiste a jugé l'enfant trop fragile et chétif. En effet, à deux ans, Onesime ne pesait que 5 kilos.

Il a donc passé plusieurs jours dans sa famille d'accueil à Sainte-de-Foy-de Peyrolières près de Toulouse pour se requinquer. Et après avoir pris un peu de poids, Onesime a donc été opéré de sa malformation cardiaque congénitale le 5 février. 

Il lui reste à faire deux visites de contrôle au mois de Mars avant de pouvoir rentrer dans son pays. D'ici là, Marie-Christine et François Vives envoient des nouvelles par mail à sa famille restée au Tchad. 
Chaîne de l'espoir
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité