Coronavirus : confinés à Toulouse, des étudiants élaborent un système simplifié d'appels vidéo pour les personnes âgées

Leur projet leur a valu le premier prix d'un concours organisé par HEC, polytechnique et Science Po. Des étudiants toulousains sont en train de mettre en place un système simplifié d'appels vidéo pour les résidents d'Ehpad, et les seniors en général.

Confinés, les trois étudiants travaillent leur projet à distance, en appel vidéo, tous les jours.
Confinés, les trois étudiants travaillent leur projet à distance, en appel vidéo, tous les jours. © Loïs Lequesne
Granny. C'est le nom du projet inventé par trois étudiants en ingénierie : Loïs Lequesne en chimie à l'ENSCM (Montpellier), Juliette Combret en génie électrique à l'ENSEEIHT (Toulouse) et Romain Giraudeau en informatique à Polytech Sophia (Nice). A l'origine, ces étudiants décident de réponde à un concours nommé "Hacking Covid 19", lancé par trois grandes écoles parisiennes : HEC, Polytechnique et Science Po. 1 300 personnes y participent. Pour gagner, il faut proposer une solution à un problème engendré par le Coronavirus. Les participants ont 48 heures pour élaborer et proposer leur solution. Pour se réunir et travailler ensemble, les trois Occitans se donnent rendez-vous en vidéo conférence.


Aider les personnes âgées à rester en contact avec leur proche


Ils décident de s'attaquer au problème de l'isolement des séniors.  "'J'ai essayé de faire un skype avec ma grand-mère en maison de retraite mais le personnel était débordé, ils n'ont pas pu me la passer'. Ou une fois que vous l'avez en vidéo : 'Mamie, le son du micro est coupé je ne t'entends pas !'' Papy je ne vois que ton front, bouge la caméra...' Qui ne se reconnaît pas dans au moins une de ces phrases ? ” indique l'introduction de leur site internet. Les trois étudiants élaborent un système d'appels vidéo simplifié. La personne âgée n'a qu'à allumer son ordinateur ou sa tablette et accéder à une page web. La famille s'occupe du reste. Une fois l'heure de rendez-vous vidéo fixée, l'appel est lancé par les proches, et le ou la sénior n'a rien à faire. L'ordinateur ou la tablette répond à l'appel automatiquement. Quant à l'Ehpad, il doit seulement accepter ou refuser l'appel. 
 

Pour le moment, c'est le personnel des Ehpad qui s'occupe de lancer les meetings avec les familles. Il prête souvent son propre matériel, et accompagne les personnes âgées dans leurs appels vidéo. L'idée est aussi de soulager ce personnel, précise Loïs Lequesne.

Pour l'heure, le projet est encore en cours d'élaboration. Il devrait voir le jour d'ici le 11 mai, date à laquelle les personnes âgées seront probablement toujours confinées. En attendant, sur le site internet Granny, les étudiants proposent des tutos pour déjà simplifier les appels. Sur le long terme, les futurs ingénieurs espèrent étendre leur système gratuit aux personnes isolées en général. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société coronavirus : conseils pratiques technologies économie personnes âgées famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter