Dans Toulouse, à vélo, les ostéos dépassent les autos

3 jeunes ostéopathes toulousains aux mollets saillants ont créé "CYCL'OSTEO" et se déplacent au domicile des patients en pédalant, tractant leur table de soins dans une remorque. 

Evidemment, ils trichent un peu. Leur bicyclette est à assistance électrique. Pas la peine non plus de se faire péter les varices. Mais le "bilan carbonéostéopathique" est le meilleur de toute l'Occitanie.

Ils sont trois jeunes ostéopathes à en avoir ainsi sous la pédale au sein de "CYCL’OSTEO", une petite entreprise d'"intervention ostéopathique" à domicile sur le centre ville de Toulouse en se déplaçant uniquement à vélo, avec leur table de soin arrimée dans une remorque.


Les ostéopathes cyclistes allument la mèche dans un rayon d’intervention de 3 à 4 km au départ de la place du Capitole et sont fiers d'être "les seuls ostéopathes en France à se déplacer en vélo porteur, accompagnés d’une indispensable table d’ostéopathie". 

Leur premier soucis est environnemental. Ils ont calculé avoir parcouru 1000 km en 6 mois. "Ce sont 250 kg équivalent carbone qui ont d’ores et déjà été économisés", expliquent les ostéo-écolos.

Sauf crevaison, ils ont un bon coup de jarret. En dépassant les autos dans les bouchons et en n'intervenant pas plus loin que dans un rayon de 4 km autour de la Place du Capitole, ils parviennent avec la socquette en titane dans un délai maximum de 15 minutes chez leurs patients,

Enfin, leurs tarifs ne sont pas plus élevés que ceux généralement pratiqués dans la profession : 55 euros la séance d'une heure. 45 euros pour les étudiants et les chômeurs.

CYCL'OSTEO ne connaît pas la crise. La petite entreprise vient d'ouvrir une filiale à Paris.

A quand Cyclo'kiné et Cyclo'médecin généraliste pour faire éclater le peloton ?

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité