Élections européennes 2024. Découvrez qui sont les 8 députés d'Occitanie élus au Parlement européen

Le scrutin des élections européennes des 8 et 9 juin 2024 s'est soldé par une victoire écrasante du Rassemblement National, avec 31,5% des suffrages. Sur les 81 nouveaux eurodéputés, 8 d'entre eux viennent d'Occitanie, dont 5 de la liste menée par Jordan Bardella.

Le score est historique. Pour ces élections européennes 2024, le Rassemblement National obtient 31,5% des voix. La liste de Jordan Bardella a dominé le scrutin des 8 et 9 juin, rendant 30 candidats de sa liste éligibles. Parmi eux, cinq sont originaires d'Occitanie. 

Loin derrière le jeune premier du RN, on trouve en troisième position, talonnant la liste Renaissance menée par Valérie Hayer, la liste du Parti socialiste - Place publique de Raphaël Glucksman. Avec 14% des votes, deux députés de la région sont élus. Enfin, parmi les quelques sièges de la liste LR menée par François-Xavier Bellamy, qui récolte 7,2% des suffrages, on compte une dernière députée venant d'Occitanie. 

Rassemblement National 

En 5ème position sur la liste de Jordan Bardella, on retrouve Jean-Paul Garraud. C'est un second mandat qui débute pour l'eurodéputé, déjà élu en 2019, et président de la délégation française du Groupe Identité et Démocratie du Parlement. 

Ancien député UMP de Gironde, entre 2002 et 2012, Jean-Paul Garraud est né à Toulouse (Haute-Garonne). Il participe à la fondation de La Droite Populaire avec Thierry Mariani, "l'aile droite" de l'UMP. Il sera ensuite encarté chez Les Républicains (LR), avant de finalement rallier le RN. Tête de liste soutenue par le RN aux élections régionales de 2021 en Occitanie, il arrive en deuxième position au second tour.

À ses côtés, on retrouve Julien Sanchez, qui fait son entrée au Parlement européen pour la première fois. À tout juste 40 ans, il est maire de Beaucaire (Gard) depuis 2014, conseiller régional depuis 2010 et président du groupe Rassemblement National au sein de la Région Occitanie depuis 2022. 

Figurant en 17ème position sur la liste menée par Jordan Bardella, il avait annoncé quitter ses fonctions de maire s'il était élu. 

À lire aussi : Qui est le Gardois Julien Sanchez, élu sur la liste Rassemblement National ?

Adhérent au FN depuis ses 16 ans, il a été repéré par l'un des fondateurs du parti, le Montpelliérain Alain Jamet et sa fille France Jamet. Cette dernière, en 30ème position de la liste, est également réélue eurodéputée lors de ce scrutin 2024. Membre du Front National depuis 1974, elle est conseillère municipale de Montpellier (Hérault) jusqu'en 2017, puis conseillère régionale d'Occitanie, jusqu'en 2021. Elle officie au Parlement européen depuis 2017. 

À la 26ème position de la liste RN, Sylvie Josserand est également élue eurodéputée, pour la première fois. Cette avocate au barreau de Nîmes (Gard), défend Julien Sanchez, depuis une dizaine d'années. Si elle n'adhère toujours pas au RN, c'est sa rencontre avec le maire de Beaucaire qui a impulsé son engagement. 

Juste derrière elle, au 27ème rang de la liste, Julien Leonardelli fait aussi son entrée au Parlement européen. Né en Ariège, il rejoint le Front national en 2004, aux côtés de Louis Aliot. À 36 ans, il est délégué départemental du RN en Haute-Garonne, conseiller régional d’Occitanie, où il siège depuis 2015, et conseiller municipal de Fronton (Haute-Garonne). 

Parti Socialiste - Place publique 

Parmi les 13 députés de la liste menée par Rahpahël Glucksman, on trouve Claire Fita, 47 ans, vice-présidente du Conseil régional d'Occitanie, en charge de la culture et conseillère municipale à Graulhet (Tarn), dont elle est originaire. Élue à la 12ème position, elle souhaite porter au Parlement les "valeurs" du Tarn et de l'Occitanie.

À ses côtés, à la 10ème position, Chloé Ridel, 32 ans. Une énarque, qui se définit comme écosocialiste et féministe. Originaire de Lédenon (Gard), elle était jusqu'ici une des porte-parole du PS. Confondatrice de l'Institut Rousseau, un laboratoire d'idées classé à gauche, elle a aussi présidé pendant cinq ans l'association "Mieux voter", qui milite en faveur de modes de scrutins innovants pour redynamiser la démocratie.

À lire aussi : Qui est la Gardoise Chloé Ridel, nouvelle eurodéputée, élue sur la liste PS-Place publique ?

Les Républicains 

Numéro deux sur la liste de François-Xavier Bellamy, Céline Imart, 41 ans, devient eurodéputée pour la première fois. Un changement de vie radicale pour cette exploitante agricole céréalière du Tarn, porte-parole du syndicat Intercéréales.

Après de brillantes études à Sciences Po Paris et l'ESSEC, elle reprend l’exploitation familiale, à quelques kilomètres de Cuq Toulza. C'est Éric Ciotti qui a poussé sa candidature, à la suite de l'engagement de l'exploitante dans la mobilisation des agriculteurs. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité