EMPLOI. Ces métiers où vous ne chômerez pas et ceux qui risquent de manquer de bras d'ici 2030

Publié le
Écrit par Mélanie Philips .

Chaque année, 80.000 postes seront à pourvoir en Occitanie, ce qui représente environ 881.000 pour la période 2019-2030. Soit 37% de l’emploi actuel. Malheureusement 9% de ces postes risquent de ne pas trouver preneurs.

D’ici 2030, il y aura 760.000 postes à pourvoir en France, chaque année. En Occitanie, c’est près de 80.000 postes qui le seront, soit environ 881.000 sur la période 2019-2030.

L'Occitanie plus dynamique 

Selon un rapport de France stratégie et la Dares (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), l’Occitanie serait deux fois plus dynamique qu’au niveau national, avec notamment des créations nettes d’emplois qui augmenteraient de 8%, dans la décennie à venir. Contre 4% dans l’Hexagone. Cela peut s’expliquer par les départs en fin de carrière qui seraient légèrement supérieurs à la moyenne métropolitaine, et le peu de jeunes qui débuteraient leur carrière pour occuper ces postes.

Une partie de ces postes seraient pris par des jeunes qui entrent sur le marché du travail ou encore par des personnes d’autres régions qui viendraient s’installer en Occitanie.

9% des postes non pourvus

Malheureusement, ils ne seraient pas assez nombreux et le rapport en arrive à la conclusion qu’au total, 9% des postes ne seraient pas pourvus par les jeunes débutants et les arrivées nettes d’actifs en emploi dans la région. Ils devraient alors être alimentés par les sorties du chômage, les reprises d’activité ou les immigrants qui ne sont pas pris en compte ici.

Si vous êtes agent d’entretien, aide-soignant, aide à domicile, ouvrier qualifié de la manutention, conducteur de véhicules ou encore cadre commercial par exemple, vous ne manquerez pas de travail d’ici 2030. En effet, il semblerait que ce soit les secteurs pour lesquels les jeunes entrants et la mobilité interrégionale ne suffiront pas à combler tous les postes disponibles.

Les enseignants et les conducteurs de véhicules, sont peu créateurs d’emplois mais leurs départs en fin de carrière devraient être très nombreux dans la décennie à venir. Dans d’autres professions, les forts besoins de recrutement seraient alimentés aussi bien par des créations nettes d’emplois que par des départs en fin de carrière, à l’instar des aides à domicile, des cadres commerciaux, des infirmiers/sages-femmes.

Si l’on se concentre sur les métiers spécifiques à l’Occitanie, trois métiers seront en difficultés de recrutement, tout en sachant qu’ils le sont déjà aujourd’hui :  maraîchers/jardiniers/viticulteurs, patrons et cadres d'hôtels, cafés, restaurants et enfin agriculteurs/éleveurs.

Des secteurs en bonne santé

Si certains secteurs seront confrontés à une difficulté de recrutement, ce n'est pas le cas pour tous. À l’horizon de 2030, les métiers d’ingénieurs et cadres du privé et ceux du "care" (aide et soin) seraient parmi les plus créateurs d’emplois en Occitanie, tout comme sur le territoire métropolitain. 

Les créations d’emplois chez les ingénieurs en informatique, les cadres commerciaux et technico-commerciaux et les cadres des services administratifs, comptables et financiers seraient nettement plus créateurs d’emplois en Occitanie qu’en France métropolitaine. 

L’Occitanie est une région particulièrement attractive pour les cadres et est spécialisée dans des activités à forte valeur ajoutée (aéronautique, spatial, santé, ingénierie R&D…). Les techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et les techniciens des services administratifs, comptables et financiers font également partie des métiers les plus dynamiques. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité