L'association Action Femmes Grand Sud organisera un concert le jeudi 16 mai 2024 à la salle Altigone de Saint-Orens (31) avec le chœur toulousain Gospel Harmony. Les recettes de la soirée seront reversées à l'association qui se consacre à l'insertion professionnelle et le retour à l'emploi des femmes de plus de 45 ans. L'association vient de publier son rapport annuel.

Depuis 11 ans, l'association Action Femmes Grand Sud aide à Toulouse, Albi et Montpellier des femmes de plus de 45 ans à retrouver le chemin de l'emploi. Spécialisée dans la réinsertion professionnelle, elle a déjà aidé plus 580 personnes dans toute l'Occitanie.

Jeudi 16 mai, elle organisera un grand concert à la salle Altigone de Saint-Orens avec le chœur toulousain Gospel Harmony. Les fonds récoltés lors de cette soirée iront à l'association. Coaching, rédaction de CV, accompagnement, l'association aide au quotidien des femmes de plus de 45 ans à retrouver le chemin de l'emploi.

Profil type de ces femmes seniors sans emploi : 51 ans, bac+2

L'association vient d'ailleurs de dévoiler son rapport annuel sur l'emploi des femmes de plus de 45 ans en 2023 en Occitanie. Des cabinets de recrutement et différentes entreprises ont également apporté leur regard à travers leurs retours d’expérience.

Le profil type chez Action Femmes est celui d’une femme de 51 ans en moyenne. Dans la moitié des cas, elle est en couple et possède bac +2 à bac +5. 77% de ces femmes sans emploi recherchent une activité salariée. 22% veulent créer leur activité.

Le regard des employeurs a évolué sur ces femmes seniors

Les bénévoles de l'association notent une évolution notable ces dernières années dans le retour à l'emploi de ces femmes séniors.

Ce qui a évolué ces dix dernières années, c'est le regard que porte désormais l'employeur sur ces femmes de plus de 45 ans. Le fait que l'on parle de plus en plus de la séniorité, de la féminisation et de l'inclusion dans la société fait que les employeurs y sont plus sensibles. Ils ont moins de préjugés, ils sont plus enclins à embaucher des femmes plus âgées. Ce qui facilite leur retour à l'emploi.

Françoise Baraquin, présidente de l'association Action Femmes Grand Sud

Leurs compétences sont un atout

Pour l'association, tous les dispositifs sur l'emploi des séniors et la mise en place de la RSE (responsabilité sociale environnementale dans les entreprises qui prend notamment en considération la féminisation des équipes) ont aussi permis de libérer le marché de l'emploi pour ces femmes.

"C'est la RSE qui a fait évoluer le regard des entreprises sur ces femmes plus expérimentées. Elles sont plus disposées à s'adapter et plus dégourdies face aux difficultés rencontrées. L'employeur comprend aussi qu'une femme de plus de 45 ans est plus disponible car ses enfants ont grandi et sa compétence peut être un véritable atout pour l'employeur", explique Bernard Azé, administrateur chez Action Femmes Grand Sud. 

Des freins demeurent

Mais des freins demeurent néanmoins pour le retour à l'emploi de ces femmes. 

Ce qui freine encore aujourd'hui ces femmes plus âgées en recherche d'emploi ou en création d'entreprises, c'est le manque de confiance qu'elles ont en elles. Elles se sentent déclassées. C'est beaucoup liée à leur âge mais elles ont aussi souvent connu des accidents de vie, comme un divorce, un licenciement, un burn-out ou une maladie. Il faut juste les aider à reprendre confiance.

Bernard Azé, administrateur bénévole et accompagnateur chez Action

Du chemin reste encore à faire pour encore mieux développer le retour à l'emploi de ces seniors. "Mais dès qu'elles reprennent confiance en elles, elles arrivent à déplacer des montagnes", nous précise Bernard Azé.

Un concert pour récolter des fonds

L’enquête révèle qu’à la fin de l’accompagnement, 57 % des femmes interrogées ont trouvé un emploi salarié et 18 % se sont lancées dans un processus de création d’entreprise. Une minorité s’est dirigée vers une formation diplômante.

En globalité, près de 80% des femmes qui sont suivies par Action Femmes Grand Sud retrouvent une activité professionnelle après six mois d'accompagnement.

Un accompagnement qui sera financé en partie par le concert de Gospel Harmony organisé jeudi 16 mai à la salle Altigone de Saint-Orens (31).

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité