France-Maroc : une demi-finale de Coupe du Monde au petit goût de TFC

Zakaria Aboukhlal, Walid Regragui, ou encore Adrien Rabiot : autant de noms liés au Toulouse Football Club et qui donneront un petit air toulousain à cette demi-finale de Coupe du monde.

Le TFC et son histoire seront bien présents sur la pelouse du stade Al-Bayt au Qatar pour cette demi-finale de Coupe du monde 2022. 

Aboukhlal : 50 minutes au Qatar et un magnifique but

Et d’abord du côté marocain avec la présence dans l’effectif de Zakaria Aboukhlal. Actuel pensionnaire du TFC, il est arrivé cette année sur les bords de Garonne où il a déjà joué quinze matchs et inscrits trois buts. 

L'ailier, natif des Pays-Bas, ne devrait pas être titulaire ce soir mais il pourrait bien rentrer en cours de rencontre comme il l’avait fait contre la Belgique en phase de poule. Match au cours duquel il avait inscrit un but libérateur.

Walid Regragui, lui aussi sera sur le banc ce soir. L'entraineur marocain qui pourrait bien d’ailleurs être déclaré meilleur sélectionneur de cette Coupe du monde au vu du parcours inattendu des Lions de l'Atlas, a lui aussi des attaches toulousaines… à l’époque où il avait encore des cheveux. L'ancien international a joué 37 matchs avec le TFC entre 1999 et 2001 lors desquels il avait inscrit trois buts malgré son poste d’arrière gauche. 

Adrien Rabiot, un joli but et puis s'en va

Côté équipe de France, c'est du côté du milieu de terrain qu'il faut se tourner pour apercevoir du violet en la personne d'Adrien Rabiot. Satisfaction de ce mondial, le Turinois a joué six mois au TFC début 2013. Prêté au club par le PSG, il avait disputé 13 matchs et inscrit un magnifique but pour les violets.

Ce tour d'horizon ne serait pas complet sans évoquer Lucas et Théo Hernandez ! Si les deux frères n’ont jamais joué au TFC, ils sont les fils de Jeff Hernandez qui lui a disputé 160 matchs avec le club toulousain entre 1989 et 1994. 

Pour finir, cette jolie statistique comme le TFC sait les faire : Zakaria Aboukhlal sera le troisième violet à disputer une demi-finale de Coupe du monde après Philippe Bergeroo et Yannick Stopyra.