• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

François Ruffin est venu soutenir les étudiants de la faculté Jean Jaurès à Toulouse

© P.Lagorce/France3 Occitanie
© P.Lagorce/France3 Occitanie

Le député de la France Insoumise de passage à Toulouse est venu soutenir les étudiants de l'université Jean Jaurès, au Mirail. Ces derniers protestent contre les modalités d'accès à l'université et contre un projet de fusion entre plusieurs facultés toulousaines.

Par Juliette Meurin

François Ruffin a été chaleureusement accueilli par les étudiants mobilisés contre un projet de fusion des universités et contre la sélection ce jeudi à la faculté Jean Jaurès, au Mirail
Le député de la France Insoumise, de passage à Toulouse, a accepté de venir soutenir le mouvement de protestation.

Pour François Ruffin l'objectif est "d'encourager les gens à sortir de l'indifférence". Il a expliqué que l'on ne pouvait pas "aller vers une éducation à deux vitesses", que l'on ne pouvait pas "officialiser la sélection à l'université" ni "officialiser le fait que les facs deviennent des marques et passent entre les mains du privé".

Les étudiants toulousains bloquent depuis plusieurs jours certains accès à l'université Jean-Jaurès du Mirail. Ils protestent contre les modalités d'accès à l'université mais aussi contre la fusion d'universités de toulouse (Le Mirail, Paul Sabatier et deux écoles d'ingénieurs).

Ce jeudi, l'assemblée nationale a donné son ultime feu vert au projet de loi sur l'"orientation et la réussite des étudiants", qui vise notamment à supprimer le tirage au sort et réduire le taux d'échec en première année de fac.

La Fage, le premier syndicat étudiant, jusqu'alors soutien du projet de loi, a affirmé jeudi ne plus pouvoir s'associer à un texte "vidé de sa substance" par le compromis députés-sénateurs. L'organisation a demandé à la ministre des "garanties concrètes et tangibles" sur un nombre de places à l'université conditionnées par le nombre de candidatures et non des critères d'insertion professionnelle.

Voir le reportage de Pascale Lagorce et Frédéric Desse





Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus