Une fuite de produit chimique sur un wagon en gare de triage de Saint-Jory près de Toulouse

Une fuite d'un produit chimique a été constatée tôt ce mercredi sur un wagon en gare de triage de Saint-Jory près de Toulouse. Une cinquantaine de pompiers sont sur place. La SNCF a déclenché son plan d'urgence interne.

Les pompiers sur place ce mercredi en gare de triage de Saint-Jory
Les pompiers sur place ce mercredi en gare de triage de Saint-Jory © France 3 Occitanie
L'alerte a été donnée tôt ce mercredi vers 6H10 en gare de triage de Saint-Jory , près de Toulouse. Une fuite a été constatée sur un container maintenu sur roues dans un convoi d'une trentaine de wagons de marchandises. 
Le container contiendrait 23 tonnes de solvant inflammable, conditionné en palette. Le produit fuyait au goutte à goutte.
 


Déclenchement du plan d'urgence interne de la SNCF


La SNCF a déclenché le plan d'urgence interne pour "marchandise dangereuse". Le solvant est hautement inflammable, mais il n'est ni toxique ni polluant. Il s'agit d'un mélange d'Ethanol et d'Acétate d'éthyle. destiné à la fabrication d’une encre d’imprimerie. 
Les agents SNCF présents sur les lieux ont été évacués pour être mis en sécurité
 

Les pompiers de Haute-Garonne sont rapidement intervenus. 52 hommes et 25 véhicules mobilisés pour tenter de colmater la fuite. Parmi eux, 2 groupes spécialisés dans les risques chimiques et les liquides inflammables. 
 
© France 3 Occitanie

Dans la matinée. Le wagon a été isolé dans une partie de la gare de triage. Les pompiers ont ouvert le container pour procéder à un examen minutieux de chacun des fûts afin de trouver l'origine de la fuite. 
Un drône est également utilisé par les services de secours pour surveiller les opérations. 
 
© France 3 Occitanie

A la mi-journée, une société privée spécialisée dans ce type de matière dangereuse a pu récupérer le solvant. 
Le container était en partance pour le site de Graveleau à Fos-sur-mer dans les Bouches-du-Rhône où il devait être embarqué.
Cet incident n'a eu aucun impact sur le trafic des voyageurs. En revanche le trafic de fret a été légèrement perturbé. 

Appel à la vigilance

Sur son compte Twitter, la préfecture de Région Occitanie a appelé tout de même à la vigilance. Un périmètre de sécurité a été établi par la gendarmerie de Haute-Garonne. 
 

Les opérations étaient toujours en cours en milieu de journée et devraient durer encore une partie de l'après-midi. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter