Haute-Garonne - Coronavirus : comment organiser vos soirées en mode "couvre-feu" ?

Un verre entre amis ou une sortie au théatre. Que pouvez-vous (encore) faire depuis l'instauration d'un couvre-feu sur Toulouse et sa région ? 

La place du Capitole à Toulouse pendant le couvre-feu imposé dès 21 heures
La place du Capitole à Toulouse pendant le couvre-feu imposé dès 21 heures © France Télévisions
Tout le département de la Haute-Garonne est placé en zone de couvre-feu. Entre 21 heures et 6 heures du matin, plus de 1,4 million d'habitants sont tenus de rester chez eux. Comment organiser sa vie alors que le domicile devient, une fois le travail terminé, le seul horizon possible des soirées, en semaine et pendant le week-end ?


Première consolation, les aboiements des compagnons à 4 pattes npeuvent être une facilité. Parmi les dérogations prévues, outre une urgence médicale ou une obligation professionnelle, il existe la possibilité de sortir son animal de compagnie une fois le couvre-feu tombé. La préfecture de la Haute-Garonne n'a pas établi de liste. Les chiens ne sont pas les seuls à pouvoir prendre l'air. Un chat en laisse ou un perroquet sur l'épaule entrent dans la catégorie "animaux de compagnie".

En cas de contrôle par les forces de l'ordre, il est évident que la tolérance a des limites. Un chat peut "passer". En revanche, un aquarium et un poisson rouge sous le bras a de forte chance de vous valoir une amende. Pour rappel, elle est de 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, elle passe à 1500 euros. 

Si vous vous contentez d'une promenade avec votre chien, aucun risque de pouvoir mettre la main au portefeuille. Il existe toutefois une limite à respecter : un rayon d'un kilomètre autour du domicile. 

Autre "bouffée d'oxygéne", les activités sportives ne sont pas toutes suspendues. L'arrêté préfectoral précise que les établissements sportifs couverts et les piscines en milieu clos ne sont pas fermées pour les groupes scolaires et périscolaires. Les sportifs professionnels de haut niveau peuvent continuer leur entraînement. Les épreuves sportives dans le cadre de concours ou d'examen sont également toujours possibles.

A noter que le port du masque n'a pas été rendu obligatoire pour les activités sportives de plein air.

Avant ou après avoir dépenser des calories, il est parfaitement possible de manger dans un restaurant. La seule nouveauté (outre d'être rentré chez vous à 21 heures) est de devoir remplir un carnet de suivi en indiquant vos noms et coordonnées téléphoniques. Cette formalité doit permettre de vous alerte si, par malchance, vous étiez dans le même établissement et au même moment qu'une personne testée "positive" à la Covid.

Vous recevrez alors un appel des autorités sanitaires.

Le restaurant est parfois précédé ou suivi d'un tour au cinéma ou dans une salle de spectacle. Les contraintes horaires du couvre-feu rendent cette formule quasiment impossible à pratiquer. A moins de diner en fin d'après-midi ou de sortir d'un séance ou d'une pièce de théatre avant 19 heures, limite habituelle pour bénéficier d'un service.

A noter que l'offre culturelle s'adapte au couvre-feu. L'orchestre du Capitole propose, par exemple, des concerts à 18 heures. Deux théatres toulousains, les 3 T et le théatre Garonne, propose des spectacles entre 18 et 19 heures afin que le public puisse regagner le domicile au plus tard vers 20 heures 15- 20 heures 30.

En se renseignant et avec un minimum d'organisation, il est donc possible de continuer à avoir une vie culturelle.

Et c'est tant mieux puisque le couvre-feu s'applique, au minimum, jusqu'au 13 novembre prochain. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19