Haute-Garonne : nouvelle étape franchie vers la réouverture de la ligne ferroviaire Montréjeau-Luchon

Publié le
Écrit par Sardain Claire .

Fermée depuis 2014, la ligne ferroviaire Montréjeau-Luchon franchit un pas de plus vers sa réouverture. Depuis le 5 août, les usagers ont participé à une enquête d'utilité publique. La remise en service de cette ligne constitue un enjeu majeur pour le sud du département de la Haute-Garonne.

C'est une étape supplémentaire vers la réouverture de la ligne ferroviaire Montréjeau-Luchon dans le sud de la Haute-Garonne. L'enquête d'utilité publique menée depuis début août s'est terminée ce vendredi 9 septembre 2022. 

Fermée depuis 2014

Plus aucun train ne circule sur cette ligne depuis maintenant 8 ans. Les dessertes ont été suspendues depuis 2014, pour des raisons de sécurité à la suite d’intempéries qui avaient endommagé la ligne.

La dernière rénovation de cette ligne, qui est l'une des plus anciennes de la région, date de 1953. Après 60 ans sans travaux, les composants sont usés jusqu'à la corde, et à certains endroits les trains sont obligés de rouler à 10 kms/h pour éviter tout incident.

Un coût de rénovation colossal

Mise en service en 1873, cette ligne traverse les hautes vallées du Comminges, longe le lit de la Garonne puis de la Pique sur un grand linéaire. Située en milieu montagneux, elle comporte de nombreux ouvrages en terre et ouvrages d’art dont un tunnel, permettant de s’affranchir des reliefs. Elle a toujours permis aux usagers de gagner un temps précieux.

Mais pour Réseau Ferré de France, le chantier est énorme, estimé en 2011, à plus de 50 millions d'euros pour remettre en état les 36 kilomètres de voies. La ligne a besoin d'une vraie rénovation, faute de quoi elle sera considérée comme en fin de vie. 

Les usagers et la Région mobilisés

Pour éviter une fermeture définitive, les usagers de la ligne se sont mobilisés pendant plusieurs années. Cette ligne est essentielle pour désenclaver le sud du département. 

Le dossier est même défendu par la Région Occitanie. En 2016, dans le cadre du contrat de plan État-Région, l'assemblée plénière vote une délibération, dans laquelle figure le renouvellement de la voie entre Montréjeau et Luchon, dans le cadre de la modernisation du réseau secondaire. 

En 2021, l'État et la SNCF transfèrent à titre expérimental la gestion de la ligne, dans le cadre du plan de relance du rail. Plus d'un milliard et demi d'euros pour redonner une seconde jeunesse aux petites lignes régionales. 4 sont concernées en Occitanie. Avec en priorité l'axe Montréjeau-Luchon. 

Plus qu'une question de temps

La réouverture de la ligne est donc aujourd'hui actée mais elle est soumise à une autorisation environnementale. L'enquête d'utilité publique, ouverte jusqu'à ce vendredi 9 septembre, a permis au public de faire valoir ses arguments. Le commissaire enquêteur dispose d'un mois pour remettre son rapport et ses conclusions.

Europe Ecologie Les Verts (EELV) fait entendre sa voix ce vendredi. Si les élus verts soutiennent le projet de réouverture, ils demandent à la Région de réintégrer le transport de marchandises dans le projet, de multiplier les fréquences et d'opter pour le train du futur, à plus grande capacité, pour mieux adapter la ligne à la demande et aux enjeux environnementaux. 

La ligne Montréjeau-Toulouse pourrait même être une des premières de France à accueillir des trains à hydrogène à l'horizon 2025. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité