Il meurt à 17 ans sur le parking d'une pharmacie, après plusieurs refus des urgences : ses parents déposent plainte

Nicolas, un jeune homme de 17 ans, est mort le 10 mars sur le parking d'une pharmacie de Haute-Garonne, après plusieurs diagnostics d'une simple grippe. Les parents de Nicolas veulent comprendre les raisons de la mort de leur fils et savoir si des défaillances auraient pu être évitées. Ils ont déposé plainte.

Le dernier voyage de Nicolas a eu lieu mardi 21 mars à Cazères en Haute-Garonne. Ses parents l'y ont enterré. Il n'avait que 17 ans. 

A lire aussi : TÉMOIGNAGE. L'absence des secours "ne peut pas rester impunie" pour la mère de Nicolas, mort à 17 ans sur un parking

Le 10 mars dernier, le jeune homme décède sur le parking d'une pharmacie alors qu'il souffrait de symptômes grippaux pendant une semaine.

Mort d'une pneumopathie

"Il avait des vomissements et des nausées, rapporte Brice Zanin, avocat de la famille de Nicolas. Sa mère a contacté à plusieurs reprises les urgences et à chaque fois on lui a répondu : « madame ce n’est pas la peine de se déplacer, c’est une simple grippe ». Son médecin traitant a établi le même diagnostic et ne lui a délivré sur son ordonnance que du Doliprane.

A la pharmacie, le personnel réalise rapidement la gravité de l'état de Nicolas et appelle les services de secours. Malheureusement, ils arrivent déjà trop tard.

Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Saint-Gaudens. "Il s’avère qu'il avait une pneumopathie. Elle aurait pu être soignée" constate l'avocat. 

Les parents de Nicolas ont déposé une plainte contre X pour comprendre les raisons de la mort de leur fils. Ils cherchent à savoir s'il y a eu des défaillances. 

Pour Maître Brice Zanin : "Comment est-ce possible, aujourd’hui, qu’à 17 ans on puisse décéder de la sorte, après avoir vomi durant une semaine et avoir obtenu plusieurs diagnostics. C’est ça que les parents de Nicolas ne peuvent pas accepter. Ils veulent des explications."

Ce décès est d'autant plus difficile que désormais on demande à la mère de Nicolas "pourquoi n'est-elle pas allée aux urgences ?" "Tout simplement parce que des docteurs lui ont dit que cela ne servait à rien" déplore Brice Zanin.